Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gènes de susceptibilité HLA et rétinopathie diabétique chez la population algérienne - 18/03/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.01.008 
R. Raache a, b, , R. Hennachi c, H. Amroune b, A. Heniche b, K. Belanteur b, A. Benyahia d, K.S. Ouandjeli a, A. Barar a, D. Houhou a, S. Mimouni c, T. Gervais e, D. Latinne e, A. Boudiba c, N. Attal b, M.C. Abbadi b
a Laboratoire de biologie cellulaire et moléculaire, faculté des sciences biologiques, université des sciences et de la technologie, Houari Boumediene, Bab Ezzouar, Alger, Algérie 
b Service d’immunologie, Institut Pasteur d’Algérie, route du petit staouéli, Dély-Brahim, Alger, Algérie 
c Service de diabétologie, CHU Mustapha, place du 1er Mai, Alger, Algérie 
d Laboratoire central de biologie, CHU N’Fissa Hamoud, Hussein Dey, route de Bachdjarah El Magharia, 16008 Alger, Algérie 
e Laboratoire d’immunohématologie, cliniques universitaires St. Luc, avenue Hippocrate 10, 1200 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La rétinopathie diabétique (RD) est la complication microvasculaire la plus fréquente du diabète de type 1 (DT1). Certains sujets DT1 avec un bon équilibre glycémique peuvent développer la RD alors que d’autres sujets mal équilibrés ne développent pas de RD. Cela peut être expliqué par la présence de certains gènes de susceptibilité ou de protection. L’objectif de notre étude est de rechercher une association entre les marqueurs HLA de classe I et classe II et la RD dans la population algérienne.

Patients et méthode

L’étude a été réalisée chez 52 sujets DT1 avec et sans RD et 140 témoins sains. Le typage HLA a été réalisé par la technique de « microlymphocytotoxicité ».

Résultats

La fréquence des antigènes HLA-A29 et HLA-DR9 est plus élevée chez les DT1 avec RD par rapport aux DT1 sans RD et aux témoins avec comme valeurs respectives : HLA-A29 (59,26 % vs 0 %, OR=∞, pc=4,6×10−7), (59,26 % vs 5,66 %, OR=24,24, pc=7,6×10–10) et HLA-DR9 (29,63 % vs 0 %, OR=∞, pc=1,310−3), (29,63 % vs 4,29 %, OR=9,40, pc=7,010−5). Cependant, la fréquence de l’antigène HLA-B49 est plus faible chez les DT1 avec RD par rapport aux DT1 sans RD (3,7 % vs 28 %, OR=0,10, pc=8,8×10−3) et par rapport aux témoins (3,7 % vs 22,64 %, OR=0,13, pc=0,011) avec une différence statistiquement significative.

Conclusion

Les antigènes HLA-A29 et DR9 sont probablement des marqueurs de susceptibilité à la RD alors que l’antigène HLA-B49 a probablement un effet protecteur dans la population algérienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Diabetic retinopathy (DR) is the most frequent microvascular complication of type I diabetes (T1D). Some well-controlled type I diabetics may develop DR, while other poorly-controlled diabetics do not develop DR. This might be explained by certain susceptibility genes or protective genes. The purpose of our study is to search for any association between the HLA class I and II markers and DR in the Algerian population.

Patients and methods

This study was carried out in 52 T1D subjects with and without DR compared to 140 healthy controls. HLA typing was performed using the “microlymphocytotoxicity” technique.

Results

The frequency of HLA-A29 and HLA-DR9 antigens is higher in T1D with DR compared to T1D without DR and to controls with frequencies of HLA-A29 (59.26% vs. 0%, OR=∞, pc=4.6×10−7), (59.26% vs. 5.66%, OR=24.24, pc=7.6×10–10) and HLA-DR9 (29.63% vs. 0%, OR=∞, pc=1.310−3), (29.63% vs. 4.29%, OR=9.40, pc=7.010−5) respectively. However, the frequency of HLA-B49 antigen is significantly lower in T1D with DR than in T1D without DR (3.7% vs. 28%, OR=0.10, pc=8.8×10−3) and compared to controls (3.7% vs. 22.64%, OR=0.13, pc=0.011).

Conclusion

HLA-A29 and HLA-DR9 antigens are probably markers of susceptibility for DR while HLA-B49 antigen is probably associated with a protective effect in the Algerian population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diabète de type 1, Rétinopathie diabétique, HLA

Keywords : Type 1 diabetes, Diabetic retinopathy, HLA


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 3

P. 247-254 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité et tolérance de la toxine botulique dans l’hémispasme facial
  • H. Mazlout, H. Kamoun Gargouri, W. Triki, S. Kéfi, J. Brour, M.A. El Afrit, M. Chéour, A. Kraiem
| Article suivant Article suivant
  • Résultats du traitement des décollements de rétine par cryoindentation chez les patients phaques
  • J.-B. Conart, I. Hubert, M. Casillas, J.-P. Berrod

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.