Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une nouvelle cause d’asthme professionnel : la poudre d’extincteur - 25/03/13

Doi : 10.1016/j.reval.2012.11.005 
F. Bettayeb, D. Charpin
Clinique des bronches, allergie et sommeil, Aix-Marseille université, hôpital Nord, chemin des Bourrelly, 13015 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Nous rapportons l’observation d’un patient âgé de 58ans, agent SNCF qui a développé un asthme professionnel suite à l’exposition à une poudre d’extincteur. L’examen spirométrique ne retrouve pas de syndrome ventilatoire obstructif ; un premier test de provocation bronchique à la méthacholine s’est avéré négatif ; le test de provocation réaliste en cabine s’est avéré négatif mais un second test de provocation à la méthacholine, réalisé 24heures après le test d’exposition réaliste en cabine, a mis en évidence l’existence d’une hyperréactivité bronchique non spécifique franche. La déclaration en maladie professionnelle dans le tableau no 66 n’était pas possible du fait que l’agent en cause n’est pas mentionné dans la liste limitative des travaux ; le reclassement professionnel au sein de son entreprise SNCF a amélioré, sans la faire disparaître, sa symptomatologie respiratoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

We report the case of a 58-year-old SNCF employee who developed occupational asthma following exposure to fire extinguisher powder. Spirometry revealed no evidence of airway obstruction. The initial methacholine bronchial provocation test was also negative. A provocation test with exposure to fire extinguisher powder carried out in an environmental challenge chamber was definitely negative, but a second methacholine provocation test carried out 24hours after that test clearly demonstrated the presence of non-specific bronchial hyperreactivity. Notification to the Social Security of an occupational disease was not possible because the responsible agent was not mentioned in the limited list of Table 66. A change of his occupational position by the SNCF reduced but did not completely eliminate his respiratory symptoms.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Asthme, Profession, Environnement, Hyperréactivité bronchique

Keywords : Occupational asthma, Fire extinguisher powder, Bronchial hyperreactivity, Environment


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 2

P. 95-97 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cas clinique : à propos d’un syndrome de Stevens-Johnson chez un enfant
  • C. Ponvert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.