Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quoi de neuf en cancérologie ? - 25/03/13

Doi : 10.1016/S0151-9638(12)70136-9 
S. Dalle
Service de Dermatologie, Centre Hospitalier Lyon Sud, 165, chemin du Grand Revoyet, 69495 Pierre Bénite cedex 08, France 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’année 2012 a été marquée, en cancérologie cutanée, par la consolidation de résultats antérieurs ainsi que l’émergence de nouvelles perspectives thérapeutiques. Les résultats consolidés concernent notamment l’utilisation des inhibiteurs de la voie des MAP-kinases (anti-MEK, anti-BRAF) dans le traitement des patients atteints de mélanome métastatique. Le vismodegib (inhibiteur de la voie SMO) utilisé dans le traitement des carcinomes basocellulaires multiples, inopérables ou développés chez des patients atteints d’un syndrome de Gorlin, a fait l’objet de publication d’études de grande ampleur. Parmi les nouvelles pistes thérapeutiques mentionnons l’utilisation des inhibiteurs ou anticorps monoclonaux dirigés contre le récepteur PD1 ou son ligand PD-L1, la combinaison d’inhibiteurs de MEK et BRAF dans le traitement des mélanomes métastatiques, le traitement en situation adjuvante par ces mêmes inhibiteurs. Au delà de ces avancées significatives à mettre au crédit de la cancérologie cutanée émergent de nouvelles questions relatives aux effets secondaires observés sous ces traitements ciblés. La survenue de carcinomes épidermoïdes multiples ou mélanomes primitifs sous inhibiteurs de BRAF est une illustration frappante des paradoxes consécutifs au transfert clinique des progrès scientifiques.

Les perspectives intellectuelles sont donc nombreuses. Souhaitons qu’elles aboutissent in fine à la mise à disposition des patients de molécules innovantes qu’ils auront contribué à développer grâce à leur participation aux essais cliniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

In cutaneous oncology, the year 2012 was marked by the consolidation of earlier results as well as the emergence of new therapeutic perspectives. The consolidated results most notably concern the use of MAP-kinase inhibitors (anti-MEK, anti-BRAF) in the treatment of patients with metastatic melanoma. Vismodegib (an SMO inhibitor), used in the treatment of multiple basocellular carcinomas that are inoperable or that have developed in patients suffering from Gorlin syndrome, has been the subject of publication of large-scale studies. Of the new therapeutic advances, let us mention the use of inhibitors or monoclonal antibodies directed against the PD1 receptor and its ligand PD-L1, the combination of MEK and BRAF inhibitors in the treatment of metastatic melanoma, and treatment in adjuvant situations with these same inhibitors. Beyond these significant advances that must be credited to cutaneous oncology, new questions are emerging relative to the side effects observed with these targeted therapies. The onset of multiple epidermoid carcinomas or primary melanomas treated with BRAF inhibitors is a striking illustration of the paradoxes arising from the clinical transfer of scientific progress.

The intellectual perspectives are therefore numerous. It is hoped that this work will succeed in making these innovative drugs available to the patients who will have contributed to their development through their participation in clinical trials.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mélanome, Anti-BRAF, Carcinome basocellulaire, Résistance

Keywords : Melanoma, Anti-BRAF, Basocellular carcinoma, Resistance


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 139 - N° S5

P. S217-S222 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quoi de neuf en dermatologie pédiatrique ?
  • S. Barbarot
| Article suivant Article suivant
  • Quoi de neuf en thérapeutique dermatologique ?
  • S. Aractingi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.