Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Contribution of total and intact proinsulins to hyperinsulinism in subjects with obesity, impaired glucose tolerance or type 2 diabetes - 17/02/08

Doi : DM-09-2000-26-4-1262-3036-101019-ART3 

J.F. Blicklé [1],

R. Sapin [2],

E. Andrès [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

The recent development of specific radioimmunoassays of insulin (Ins) and proinsulin (PI) led some authors to question the classical data on insulinosecretion in patients with abnormal glucose tolerance. The aim of this work was to determine the participation of intact proinsulin (iPI) and its split fragments to total insulinsecretion in obese subjects and in various stages of glucose intolerance determined by an oral glucose load according to the WHO recommendations. Five groups were constituted: non obese controls (C), obese subjects with normal glucose tolerance (O), non obese subjects with impaired glucose tolerance (I), obese subjects with impaired glucose tolerance (OI) and diabetic patients (D). The basal level of total Proinsulin (tPI) of D and OI was significantly higher than that of C, but the tPI/Ins ratio did not differ between the five groups. After glucose load, this ratio tended to be higher in D, but not significantly. No statistical difference between groups was observed for the iPI/Ins ratio.

These results indicate that the determination of tPI is at least as informative or more than that of iPI. Furthermore, the proportionally constant participation of PI to insulin secretion observed in various stages of glucose intolerance suggests that the results obtained in the past with non specific insulin radioimmunoassays remain valid.

Abstract

Participation de la proinsuline totale et intacte à l'hyperinsulinisme de sujets obèses, intolérants au glucose et diabétiques de type 2

La mise au point récente de dosages de l'insulinémie vraie et de la proinsulinémie a conduit certains auteurs à remettre en question certaines notions classiques sur l'insulinosécrétion dans les états d'intolérance au glucose. Ce travail avait pour but de déterminer la participation de la proinsuline et de ses fragments de clivage à l'insulinosécrétion globale au cours de l'obésité et de divers stades d'intolérance au glucose, déterminés par une épreuve de charge orale en glucose réalisée selon les recommandations de l'OMS. Cinq groupes ont été constitués: témoins de poids normal (T), obèses normotolérants au glucose (O), intolérants au glucose de poids normal (I), intolérants au glucose obèses (IO) et diabétiques (D).

A l'état basal, la proinsuline totale (PI tot) des D et des IO est significativement supérieure à celle des T, mais le rapport PI tot/Ins reste identique dans les différents groupes. Après charge orale en glucose, ce rapport tend à être supérieur chez les D mais non significativement. Aucune différence statistiquement significative n'est observée pour la mesure de la PI intacte ou le rapport PI int/Ins.

Il apparaît donc que le dosage de la PI totale est au moins aussi informatif voire davantage que celui de la PI intacte. D'autre part, la participation proportionnellement constante de la PI à l'insulinosécrétion observée au cours de divers stades d'intolérance au glucose suggère que les résultats obtenus avec des techniques non spécifiques de dosage de l'insuline restent valides.


Mots clés : insuline spécifique. , proinsuline totale. , proinsuline intacte. , obésité. , intolérance au glucose. , diabète.

Keywords: specific insulin. , total proinsulin. , intact proinsulin. , impaired glucose tolerance. , obesity. , diabetes.


Plan



© 2000 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 4

P. 274 - septembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Post-prandial hyperglycemia. Post-prandial hyperglycemia and diabetes
  • H. Gin, V. Rigalleau
| Article suivant Article suivant
  • The decode study
  • B. Balkau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.