Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The effect of exercise training on glucose tolerance and skeletal muscle triacylglycerol content in rats fed with a high-fat diet - 17/02/08

Doi : DM-02-2001-27-1-1262-3636-101019-ART3 

M. Straczkowski [1],

I. Kowalska [1],

S. Dzienis-Straczkowska [1],

M. Kinalski [1],

J. Górski [2],

I. Kinalska [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

The aim of the present study was to evaluate the effect of exercise training on glucose tolerance and glycogen and triacylglycerol (TG) content in different types of skeletal muscles and in the liver of rats fed with a high-fat diet. From 8 to 11 weeks of age male Wistar rats were fed with isocaloric standard (control) or high-fat diet (HFD - 59 % calories as fat) and were additionally assigned to a sedentary or trained group (4 weeks of training on a treadmill). An intravenous glucose tolerance test (IVGTT) with the determination of basal and post load insulin was performed before the final tissue sampling. HFD rats developed marked hyperinsulinemia. Exercise training improved glucose tolerance and insulin response in the control group only (AUC for glucose in control sedentary vs control trained, p < 0.05; AUC for insulin: control sedentary vs control trained, p < 0.005). Liver glycogen was significantly lower in the HFD group (p < 0.05 vs control sedentary) and did not increase after exercise training. Muscle and liver TG content was markedly higher in the HFD group in comparison to control (p < 0.0001 in all cases). Exercise training increased TG content in the control group in all examined tissues except white gastrocnemius (p < 0.001 in all cases compared to sedentary controls), and did not affect tissue TG in the HFD group. After exercise training there was still markedly higher tissue TG content in the HFD group vs control (p < 0.0001 in all cases). We conclude that beneficial metabolic effects of training are impaired in high-fat fed rats and that training does not completely reverse metabolic disturbances in this group of animals.

Abstract

Effets de l'exercice physique sur la tolérance au glucose et le contenu du muscle squelettique en triacylglycérol de rats sous régime hyperlipidique.

L'objectif de cette étude était d'évaluer l'effet de l'exercice physique sur la tolérance au glucose et le contenu en glycogène et en triacylglycérol (TG) de différents muscles squelettiques et du foie de rats soumis à un régime hyperlipidique. Des rats Wistar mâles âgés de 8 à 11 semaines ont été soumis à un régime isocalorique standard (contrôle) ou hyperlipidique (HFD - 59 % lipides) et ont été assignés à un groupe sédentaire ou entraîné (4 semaines d'exercice sur tapis roulant). Un test de tolérance IV au glucose (IVGTT) avec détermination de l'insulinémie basale et post-charge a été réalisé avant l'analyse tissulaire finale. Les rats HFD ont développé un hyperinsulinisme franc. L'entraînement physique a amélioré la tolérance au glucose et la réponse insulinique dans le groupe contrôle seulement (aire sous la courbe du glucose chez les contrôles sédentaires vs contrôles entraînés, p < 0,05 ; AUC de l'insuline : contrôles sédentaires vs contrôles entraînés, p < 0,005). Le glycogène hépatique était significativement plus bas dans le groupe HFD (p < 0,05 vs contrôles sédentaires) et n'a pas augmenté après entraînement. Le contenu TG musculaire et hépatique était beaucoup plus important dans le groupe HFD que chez les contrôles (p < 0,0001 dans tous les cas). L'exercice physique a augmenté le contenu TG dans le groupe contrôle dans tous les tissus examinés sauf le gastrocnemius blanc (p < 0,001 dans tous les cas comparés aux contrôles sédentaires), et n'a pas affecté le contenu TG du groupe HFD. Après exercice physique, le contenu TG était encore beaucoup plus élevé dans le groupe HFD que dans le groupe contrôle (p < 0,0001 dans chaque cas). En conclusion, les effets métaboliques bénéfiques de l'activité physique sont atténués chez les rats sous régime hyperlipidique, et l'entraînement ne peut pas complètement corriger les anomalies métaboliques de ce groupe.


Mots clés : régime hyperlipidique. , entraînement physique. , triacylglycérol musculaire.

Keywords: high-fat diet. , training. , muscle TG.


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 1

P. 19 - mars 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Renal involvement is related to body height in newly diagnosed diabetic women aged 40 years or over
  • N. De F. Olivarius, E. Vestbo, A.H. Andreasen, C.E. Mogensen
| Article suivant Article suivant
  • Metformin retention independent of renal failure in intestinal occlusion
  • J.D. Lalau, J.M. Race, F. Andreelli, C. Lacroix, J.P. Canarelli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.