Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dépression en médecine générale - 09/04/13

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.09.008 
Katja Magalon-Bingenheimer 1, David Magalon 1, , Xavier Zendjidjian 2, Laurent Boyer 2, Ygal Griguer 3, Christophe Lançon 1
1 Assistance publique des hôpitaux de Marseille, hôpital Sainte-Marguerite, 270, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
2 Assistance publique des hôpitaux de Marseille, hôpital de la Conception, 147, boulevard Baille, 13005 Marseille, France 
3 Médecine générale, 6, rue du Docteur-Bertrand, 13008 Marseille, France 

David Magalon, Assistance publique des hôpitaux de Marseille, hôpital Sainte-Marguerite, 270, boulevard Sainte-Marguerite,13009, Marseille, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Key points

Identification of Major Depressive Disorder (MDD) can be easily done by asking systematically the following questions. During the last month: “Did you lose interest and pleasure for the things that you usually like and enjoy?” “Have you lost energy, or do you feel abnormally tired or depressed?”

Physical symptoms of MDD are more frequent for patients supported by general practitioner. Patients suffering from a general medical affection are more likely to present a risk of MDD.

Treatment of MDD for patients suffering from a general medical affection must be identical to that of patients not suffering from a medical affection. Objective of the antidepressant treatment is the complete remission and not only the response.

Evaluating precisely the symptoms of depression in pretherapetical phase allows to facilitate distinction of side effects of a treatment versus residual symptoms of depression.

Treatment must be taken during a sufficient period: 6 to 9 months for a first Major depressive episode up to entire life for the most serious cases of recurrent MDD.

Making the patient aware of the main side effects of the treatment that he will face rapidly (digestion troubles essentially) is a simple way to reduce the risks of early abandon of the treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Le repérage du trouble dépressif majeur (TDM) peut être facilement réalisé en posant systématiquement les questions suivantes. Au cours du dernier mois : « Avez-vous perdu tout intérêt et plaisir pour la plupart des choses qui vous plaisent habituellement ? », « Avez-vous perdu votre entrain ou vous sentez-vous inexplicablement fatigué ou déprimé ? »

Les symptômes physiques de la dépression sont plus fréquents chez les patients pris en charge en médecine générale. Les patients souffrant d’une affection médicale générale sont plus à risque d’avoir un TDM.

Le traitement du TDM des patients souffrant d’une affection médicale doit être identique à celui du TDM des patients ne souffrant pas d’une affection médicale. L’objectif du traitement antidépresseur est la rémission complète et non pas la simple réponse au traitement.

Évaluer précisément la symptomatologie dépressive en phase préthérapeutique permet ensuite de plus facilement distinguer effets secondaires du traitement et symptômes résiduels de la dépression.

Le traitement doit être pris pour une durée suffisante : de 6 à 9 mois pour un premier Épisode dépressif majeur (EDM) jusqu’à la vie entière dans le cadre des formes les plus graves de TDM récurrent.

Prévenir le patient des principaux effets secondaires d’apparition rapide (troubles digestifs essentiellement) est un moyen simple de diminuer le risque d’arrêt précoce du traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 4P1

P. 419-428 - avril 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • À propos de l’expertise des dossiers benfluorex (Mediator® et génériques)
  • Philippe Nicot, Irène Frachon, Catherine Hill
| Article suivant Article suivant
  • Plein phare sur les infections sexuellement transmissibles
  • Nicolas Dupin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.