Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Clinical impact of the implantable loop recorder in patients with isolated syncope, bundle branch block and negative workup: A randomized multicentre prospective study - 11/04/13

Doi : 10.1016/j.acvd.2012.12.002 
Antoine Da Costa a, , Pascal Defaye b, Cécile Romeyer-Bouchard a, Frédéric Roche c, Virginie Dauphinot d, Jean-Claude Deharo e, Peggy Jacon b, Dominique Lamaison f, Jean-Claude Bathélemy c, Karl Isaaz a, Gabriel Laurent g
a Division of Cardiology, University Jean-Monnet, Saint-Étienne, France 
b Division of Cardiology, University of Grenoble, Grenoble, France 
c Department of Physiology, University Jean-Monnet, Saint-Étienne, France 
d Neurology Unit D, Memory Research Centre, University Medical Hospital P.-Wertheimer, Lyon, France 
e Division of Cardiology, University of Marseille, Marseille, France 
f Division of Cardiology, University of Clermont-Ferrand, Clermont-Ferrand, France 
g Division of Cardiology, University Bocage Hospital, Dijon, Burgundy, France 

Corresponding author. Service de Cardiologie, Hôpital Nord, Centre Hospitalier Universitaire de Saint-Étienne, 42055 Saint-Étienne cedex 2, France. Fax: +33 4 77 82 81 64/+33 4 77 82 84 51.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Few studies have compared conventional testing with prolonged monitoring using an implantable loop recorder (ILR) following the first syncope episode in patients with bundle branch block (BBB) and negative workup.

Objectives

To compare two syncope evaluation strategies–primary use of an ILR (Group 1) versus conventional testing (Group 2)–and to estimate the prevalence of significant arrhythmias in the ILR patient subset.

Methods

From January 2005 to December 2010, 78 patients admitted after one syncope episode were randomized to ILR (n=41) or conventional follow-up (n=37). Mean follow-up was 27±12months.

Results

Mean age was 76±8years and 30 patients were women (38.5%); 18 presented cardiomyopathy (23%) and 12 had a history of atrial fibrillation (15.4%). Mean left ventricular ejection fraction was 56.5±11% and mean His-to-ventricle interval was 55±6ms based on negative electrophysiological study (EPS). Electrocardiogram abnormalities involved: 34 left bundle branch blocks (BBBs); 11 right BBBs; and 33 bifascicular blocks. Overall, 21 patients (27%) developed significant arrhythmic events: ventricular tachycardia (n=1; 1.3%); sudden death (n=2; 2.6%); third-degree atrioventricular (AV) block (n=14; 18%); sick sinus syndrome (n=4; 5.1%). In 19 (24.4%) patients, relevant arrhythmias were detected, with a significant difference between the ILR group (n=15/41; 36.6%) and the conventional follow-up group (n=4/37; 10.8%) (P=0.02). Eighteen patients were implanted with pacemakers; one received an implantable defibrillator. No predictors of AV block were identified in the ILR group.

Conclusions

In this randomized prospective study, the ILR strategy proved largely superior to conventional follow-up in detecting recurrent events, with a potential impact on therapeutic management. This observation highlights the usefulness of early monitoring in patients with BBB and negative EPS even after the first syncope episode but an empiric pacemaker strategy remains to be validated in this selected population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les données publiées sur le mécanisme des syncopes isolées chez les patients avec bloc de branche complet (BBC) et bilan électrophysiologique négatif sont peu nombreuses.

Objectifs

De comparer pour les patients avec première syncope et BBC une stratégie avec mise en place d’un moniteur ECG implantable (MEI) (Group I) versus un suivi conventionnel clinique et holter (Group II).

Méthodes

De janvier 2005 à décembre 2010, 78 patients (76±8ans) ont été randomisés, 41 patients dans le groupe MEI et 37 patients dans le groupe suivi conventionnel. Le suivi moyen était de 27±12 mois.

Résultats

Les troubles de conduction étaient les suivants : 34 BBC gauche, 11 BBC droit et 33 blocs bifasciculaires. Dans l’ensemble de la population, 21 patients (27 %) ont développé un évènement rythmique : une TV dans un cas (1,3 %), une mort subite dans deux cas (2,6 %), un BAV du 3e degré chez 14 patients (18 %) et une dysfonction sinusale dans quatre cas (5,1 %). Pour 19 patients (24,4 %), la détection d’un évènement rythmique a été possible, avec une différence significative entre les deux groupes de suivi : MEI (n=15/41 ; 36,6 %) versus suivi conventionnel (n=4/37 ; 10,8 %) (p=0,02). Par conséquent, 18 patients ont bénéficié de l’implantation d’un pacemaker et un patient de la mise en place d’un défibrillateur.

Conclusions

Cette étude prospective randomisée multicentrique chez des patients avec un épisode de syncope associé à un BBC et une exploration électrophysiologique négative montre que la stratégie du MEI est très largement supérieure au suivi traditionnel. Dans le groupe avec MEI, la prévalence des évènements rythmiques était de 36,6 % à 2,5ans (14,6 % par an) versus 10,8 % (4,3 % par an) dans le groupe de suivi conventionnel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Syncope, Arrhythmia, Diagnosis, Implanted loop recorder

Mots clés : Syncope, Arythmies, Diagnostic, Moniteur ECG implantable

Abbreviations : AV, BBB, EPS, HV, ILR, LVEF, RTE


Plan


 Presented in part at the Cardiostim 2010, Nice, France, June 16–19, 2010 (abstract).


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 3

P. 146-154 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intracoronary administration of darbepoetin-alpha at onset of reperfusion in acute myocardial infarction: Results of the randomized Intra-Co-EpoMI trial
  • François Roubille, Antoine Micheau, Stéphane Combes, Séverine Thibaut, Géraud Souteyrand, Guillaume Cayla, Laurent Bonello, Nathalie Lesavre, Catherine Sportouch-Dukhan, François Klein, Samir Berboucha, Stéphane Cade, Thien-Tri Cung, Franck Raczka, Jean-Christophe Macia, Richard Gervasoni, Frédéric Cransac, Florence Leclercq, Stéphanie Barrère-Lemaire, Franck Paganelli, Pascal Mottref, Hélène Vernhet Kovacsik, Michel Ovize, Christophe Piot
| Article suivant Article suivant
  • Impact of multivessel disease on myocardial perfusion and survival among patients undergoing primary percutaneous coronary intervention with glycoprotein IIb/IIIa inhibitors
  • Giuseppe De Luca, Michael Gibson, Donald Cutlip, Kurt Huber, Dariusz Dudek, Francesco Bellandi, Marko Noc, Mauro Maioli, Simona Zorman, Uwe Zeymer, Gioel Gabrio Secco, Henrique Mesquita Gabriel, Ayse Emre, Hans-Richard Arntz, Tomasz Rakowski, Maryann Gyongyosi, Arnoud W.J. van’t Hof, on behalf of the EGYPT Cooperation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.