Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête sur l’annonce du diagnostic et l’évaluation du pronostic des hernies de coupole diaphragmatique par les échographistes - 29/04/13

Doi : 10.1016/j.jgyn.2012.12.001 
A. Vivanti a, b, K. Fargeon-Guez a, c, N. Fries c, A.-G. Cordier a, b, A. Benachi a, , b
a Service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction, université Paris Sud, hôpital Antoine-Béclère, 157, rue de la Porte-de-Trivaux, 92141 Clamart, France 
b Centre de référence des maladies rares (hernie de coupole diaphragmatique), département universitaire Béclère-Bicêtre, hôpital Antoine-Béclère, AP–HP, 157, rue de la Porte-de- Trivaux, 92141 Clamart, France 
c Collège français d’échographie fœtale, 131, avenue de Lodève, 34080 Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

La hernie de coupole diaphragmatique (HCD) est une pathologie rare (1/3000 naissances vivantes). Il s’agit d’un défaut très précoce de fermeture du diaphragme responsable d’une altération du développement et de la physiologie pulmonaire. L’objectif de ce travail est d’analyser les procédures d’information des couples lors de la découverte anténatale d’une HCD chez le fœtus et de faire le point sur les connaissances actuelles des échographistes français sur cette pathologie.

Matériels et méthodes

Un questionnaire a été adressé par courriel aux échographistes membres du Collège français d’échographie fœtale (CFEF), entre le 1er et le 31 décembre 2010.

Résultats

Au total, 20,7 % (414) des échographistes ont répondu. Vingt-quatre pour cent sont des échographistes de référence, 38 % des praticiens n’ont dépisté aucune HCD dans les cinq dernières années (2005–2010) et 42 % en ont dépisté une ou deux sur la même période. L’annonce de la malformation est réalisée le plus souvent en fin d’examen, avec ou sans les accompagnants. L’information sur le pronostic reste évasive et un avis est immédiatement demandé au centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal (CPDPN) dans la majorité des cas. Cinquante-neuf pour cent des échographistes ne connaissent pas l’existence du centre de référence maladie rare (CMR) HCD.

Conclusion

L’évaluation précise du pronostic est essentielle dans l’information à donner et dans la décision éventuelle d’un traitement in utero ou d’une interruption médicale de grossesse. Les résultats hétérogènes de l’enquête montrent les disparités existantes entre les échographistes sur les modalités de délivrance d’informations. Une meilleure diffusion de l’évaluation pronostique de la HCD est nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim

Congenital diaphragmatic hernia (CDH) is a rare disease (1/3000 live births). Carriers display a diaphragmatic defect responsible for an impaired pulmonary development and physiology. The aim of this study was to evaluate the information given to couples whose fetus display a CDH and the current knowledge of French sonographers about this disease.

Materials and methods

A questionnaire was sent by email to 2000 sonographers, members of the French college of fetal ultrasonography, between May 1st and December 31st of 2010.

Results

20,7 % (414) of the sonographers answered. Twenty-four percent are second line sonographers. Thirty-eight percent did not diagnose any diaphragmatic hernia in the last five years (2005–2010) and 42 % diagnosed 1 or 2 during the same period. Information concerning the prognostic remains elusive and most sonographers rapidly referred patients to prenatal diagnostic centers. Fifty-nine percent of sonographer are not aware of the existence in France of a Centre for Rare Disease for CDH.

Conclusion

Accurate assessment of prognosis is essential to provide adequate information to couples and to help them make a decision on whether or not to perform an in utero treatment. The heterogenous results of the survey clearly show the disparities between sonographers on the type of information delivered. A better diffusion of prognostic evaluation in CDH, among sonographers is needed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hernie de coupole diaphragmatique, Enquête, Annonce diagnostique, Facteurs pronostiques, Échographie, Prise en charge prénatale, PLUG

Keywords : Diaphragmatic hernia, Survey, Diagnosis, Prognosis, Ultrasound, Antenatal care, PLUG


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 3

P. 282-289 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Peut-on faire des échographies obstétricales de qualité chez les patientes obèses ? Étude monocentrique sur 30 mois
  • F. Fuchs, A. Voulgaropoulos, M. Houllier, M.-V. Senat
| Article suivant Article suivant
  • Diagnostic anténatal des tumeurs cérébrales fœtales et diagnostics différentiels
  • F. Desvignes, A.-M. Beaufrère, M. Biard, P. Déchelotte, H. Laurichesse-Delmas, D. Lemery, D. Gallot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.