Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation électrophysiologique de l’excitabilité corticale dans la migraine - 10/05/13

Doi : 10.1016/j.neurol.2013.02.001 
G. Demarquay a, , N. André-Obadia b, c, A. Caclin d, e, D. Morlet d, e, F. Mauguière b, c, e
a Service de neurologie, hôpital de la Croix-Rousse, hospices civils de Lyon, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 
b Service de neurologie fonctionnelle et épileptologie, hôpital neurologique, hospices civils de Lyon, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron, France 
c Inserm U 1028, CNRS UMR 5292, équipe « Intégration Centrale de la Douleur », centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL), centre hospitalier Le Vinatier (bât. 452), 95, boulevard Pinel, 69500 Bron, France 
d Inserm U 1028, CNRS UMR 5292, équipe « Dynamique cérébrale et Cognition », centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL), centre hospitalier Le Vinatier (Bât. 452), 95, boulevard Pinel, 69500 Bron, France 
e Université Lyon 1, 43, boulevard du 11-Novembre-1918, 69622 Villeurbanne cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les études neurophysiologiques montrent des modifications de l’excitabilité corticale chez les migraineux.

État des connaissances

L’analyse de l’excitabilité corticale par la stimulation magnétique du cortex moteur montre chez les migraineux avec aura un défaut d’inhibition intracorticale et lors de stimulations répétitives, une augmentation de la facilitation intracorticale. Les résultats sont plus contradictoires dans la migraine sans aura. En potentiels évoqués, les patients présentent dans la majorité des études un défaut d’habituation aux stimulations sensorielles qui semblent se normaliser avant les crises. Au cours des auras, des modifications des champs magnétiques compatibles avec la survenue de dépressions corticales envahissantes sont enregistrées en magnétoencéphalographie.

Perspectives

Le rôle des modifications de l’excitabilité corticale dans la physiopathologie de la migraine reste encore mal connu, de même que l’influence éventuelle de ces modifications dans les processus de chronicisation des céphalées. D’autres études sont également nécessaires afin de mieux connaître le rôle des traitements anti-migraineux préventifs sur les modifications de l’excitabilité corticale.

Conclusions

L’objectif de cet article est de présenter les résultats des études neurophysiologiques réalisées chez les migraineux et les hypothèses physiopathologiques qui en découlent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Neurophysiological studies point to altered cortical neuronal excitability in migraine patients.

State of art

Between attacks, migraine brain seems to be “hyperresponsive” to repetitive stimuli, as suggested by evoked potential studies that show a lack of habituation to sensory stimuli. Transcranial magnetic stimulation suggests an impairment of intracortical inhibitory circuits in migraine, especially in migraine with aura. Controversial results are obtained in migraineurs without aura. Repetitive transcranial magnetic stimulation also shows in migraine with aura a paradoxical enhancement of intracortical facilitation by low frequency stimulation and greater increased facilitatory mechanisms by high-frequency stimulation. Importantly, cortical excitability level fluctuates over time in relation to the migraine cycle. The interictal lack of habituation to sensory stimuli normalizes before and during a migraine attack. Changes of cortical excitability consistent with the theory of cortical spreading depression are also observed during migraine aura with magnetoencephalography.

Perspectives

The exact role of cortical excitability changes in migraine pathophysiology and possibly in chronic migraine is still unknown. Further studies are also necessary to clarify the role of migraine preventive drugs on brain excitability.

Conclusions

In this review, the results of neurophysiological studies conducted in migraine patients will be described and the associated pathophysiological hypotheses will be discussed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Migraine, Excitabilité corticale, Potentiel évoqué, Stimulation magnétique transcrânienne, Habituation

Keywords : Migraine, Cortical excitability, Evoked potential, Transcranial magnetic stimulation, Habituation


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 169 - N° 5

P. 427-435 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chronic migraine
  • D. Valade
| Article suivant Article suivant
  • What's new in the migraine attack treatment
  • M. Lanteri-Minet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.