Médecine

Paramédical

Autres domaines


Étiologies des pleurésies purulentes non tuberculeuses chez les patients adultes infectés par le VIH dans un service de pneumologie à Abidjan (Côte d’Ivoire) - 15/05/13

Doi : 10.1016/j.pneumo.2012.11.001 
V.H. Achi a, , J.C. Brou Ahui b, J.C. Anon a, A.B. Kouassi b, H. Bi Djè a, K. Horo b, M.S. N’Dhatz a, N. Koffi b, E. Aka Danguy b
a Service de pneumo-phtisiologie, centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké, Bouaké, Côte d’Ivoire 
b Service de pneumo-phtisiologie, centre hospitalier universitaire (CHU) de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire 

Auteur correspondant. Service de pneumologie, CHU de Bouaké, UFR sciences médicales, 01 BP, 11981 Abidjan 01, Côte d’Ivoire.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Identifier les principales bactéries responsables de pleurésies purulentes chez les patients adultes infectés par le VIH.

Méthode

Étude rétrospective analysant les étiologies des pleurésies purulentes des patients admis dans le service de pneumologie du centre hospitalier universitaire de Cocody (Abidjan) de janvier 1998 à décembre 2010. Nous avons comparé les différents germes isolés selon le statut sérologique VIH des patients.

Résultats

Il s’agit de 42 patients atteints de pleurésies purulentes composés de 24 patients (63 %) VIH positif (15 hommes et neuf femmes) et de 18 patients (37 %) VIH négatif (13 hommes et cinq femmes). L’âge moyen des patients infectés par le VIH était de 41ans et celui des patients VIH négatif était de 45ans. Pour les patients VIH positif, la séropositivité n’était connue préalablement à l’hospitalisation que pour deux patients et la majorité avaient un stade d’immunodépression sévère, le taux moyen de lymphocytes T CD4 était de 96 éléments/mm3. La pleurésie était monomicrobienne chez 20 (83 %) patients infectés par le VIH et chez 17 (94 %) patients VIH négatif. Elle était polymicrobienne chez quatre (17 %) patients immunodéprimés, contre un cas (5,5 %) VIH négatif. Les bactéries Gram négatives (58 %) dont surtout Pseudomonas aeruginosa et Klebsiella pneumoniae étaient les germes les plus fréquemment isolés chez patients infectés par le VIH tandis que Streptococcus pneumoniae (61 %) était le germe prédominant chez les sujets VIH négatif.

Conclusion

Les bactéries Gram négatif constituent les principales étiologies des pleurésies purulentes chez les patients infectés par le VIH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To identify the main bacteria that cause thoracic empyema of HIV-infected patients.

Methods

Retrospective study analyzing the etiology of thoracic empyema in patients admitted to the pneumology clinic of the university hospital center in Abidjan from January 1998 to December 2010. We included all patients with bacteriologically confirmed thoracic empyema and had serological test for HIV. We compared the different pathogens based on HIV status.

Results

There were 42 patients of thoracic empyema composed of 24 (63.3%) HIV-infected patients [15 (62.5%) males and nine (37.5%) women] and 18 (36.7%) HIV-negative patients [13 (72.22%) men and five (27.78%) women]. The average age of HIV-infected patients was 41.2 years and 44.8 years for HIV-negative patients. HIV status was known only for 4.76% patients at admission, and most of them had a severe stage of immune suppression, (the average T CD4 cell count was 96/mm3). Pleurisy was monomicrobial in 83.33% HIV-infected patients and 94.4% HIV-negative patients. It was polymicrobial in 16.67% immunocompromised patients and 5.56% HIV-negative patient. Gram-negative bacteria were isolated from 58.33% HIV-infected patients. Streptococcus Pneumoniae was observed in 61.11% HIV-negative patients.

Conclusions

Gram-negative bacteria are the main causes of thoracic empyema in patients HIV-infected.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Étiologies, Pleurésie purulente, VIH

Keywords : Bacteria, Empyema thoracic, HIV immunocompromised patients


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 69 - N° 3

P. 121-125 - juin 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des exacerbations de BPCO : audit de pratique aux urgences
  • R. Hernu, N. Eydoux, A. Peiretti, C. El-Khoury, D. Robert, L. Argaud, M. Armanet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.