Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La kératoprothèse Alphacor™ : dispositif, technique chirurgicale et résultats cliniques - 21/05/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.06.023 
E. Trichet a, G. Carles b, F. Matonti a, H. Proust a, B. Ridings a, J. Conrath a, L. Hoffart a,
a Service d’ophtalmologie, hôpital de la Timone, Aix-Marseille université, AP–HM, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 05, France 
b Pharmacie, hôpital de la Timone, AP–HM, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 05, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Évaluation clinique de la kératoprothèse Alphacor™ chez les patients à haut risque de rejet d’allogreffe de cornée.

Design

Étude rétrospective.

Patients et méthode

L’implantation de l’Alphacor™ a été réalisée selon une technique chirurgicale en deux phases avec une insertion intrastromale puis une exposition secondaire de l’optique après un intervalle de six mois. Les paramètres évalués étaient l’acuité visuelle et la survenue de complications postopératoires.

Résultats

Quatorze implantations ont été réalisées. Le suivi moyen était de 15,6±5,6 mois (de deux à 24 mois). Le gain d’acuité visuelle moyen était de 2,5±3,1 lignes (de 0 à +11 lignes). Vingt et un pour cent des patients présentaient une acuité supérieure ou égale à 1/10. Sept patients (50 %) ont présenté une nécrose stromale dont un cas (7,1 %) d’extrusion définitive de la prothèse, trois cas (21,4 %) ont nécessité la réalisation d’une kératoplastie transfixiante architectonique et chez trois patients, une greffe lamellaire a été réalisée. Le taux de rétention à l’issue du suivi était de 71,4 %. Trois patients (21,4 %) ont développé une membrane rétroprothétique. Un patient (7,1 %) a développé une endophtalmie tardive.

Conclusion

L’Alphacor™ est une alternative thérapeutique chez les patients présentant une cécité cornéenne et avec une faible probabilité de survie d’une allogreffe de cornée. Il est capital de prendre en considération au cours de l’évaluation préopératoire, les principaux facteurs limitant de cette kératoprothèse dans ses indications et des études complémentaires sont nécessaires afin de préciser et déterminer la technique chirurgicale optimale d’implantation ainsi que l’efficacité des traitements postopératoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

Clinical evaluation of Alphacor™ keratoprosthesis in patients at high risk of corneal allograft rejection.

Design

Retrospective case series.

Patients and methods

Alphacor™ implantation was performed via a two-step procedure with intrastromal insertion followed by secondary exposure of the optic after 6months. Visual acuity and occurrence of postoperative complications were evaluated.

Results

Fourteen eyes of 14 patients underwent Alphacor™ keratoprosthesis implantation. Mean follow-up was 15.6±5.6months (from 2 to 24 months). Postoperative mean visual acuity gain was 2.5±3.1 lines (from 0 to +11 lines). Visual acuity was superior or equal to 20/200 in 21% of cases. Seven cases of stromal melt (50%) occurred, of which one case (7.1%) experienced spontaneous extrusion of the implant, three cases (21.4%) required tectonic penetrating keratoplasty, and three patients underwent lamellar keratoplasty on top of the implant. Three cases (21.4%) of retroprosthetic membrane were observed and successfully managed. One patient (7.1%) developed late endophthalmitis.

Conclusion

Alphacor™ is an alternative to corneal allograft in cases of corneal blindness at high risk of allograft failure. Throughout the preoperative evaluation, it is imperative to take into account the limitations of this keratoprosthesis in terms of indications, and additional studies are necessary in order to determine and refine the optimal surgical technique for implantation as well as the efficacy of postoperative treatments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Kératoprothèse, Kératoplastie, Cécité

Keywords : Keratoprosthesis, Keratoplasty, Blindness


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 393-401 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un ophtalmologiste s’en est allé, emportant son rire…
  • G. Soubrane
| Article suivant Article suivant
  • Effect of topical application of tetracaine on intraocular pressure in dogs: Preliminary results
  • T. Boillot, M. Gauvin, S.-G. Rosolen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.