Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Glaucome chronique par fermeture de l’angle chez le pseudophake avec anneau de Soemmering et antéroposition du corps ciliaire : à propos d’un cas - 21/05/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.10.013 
E. Esmenjaud , O. Rebollo
 Centre d’ophtalmologie du Lez, 67, chemin de Fescau, 34980 Montferrier-sur-Lez, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Nous présentons l’observation d’une patiente présentant un glaucome chronique par fermeture de l’angle chez une pseudophake. Elle a été opérée de cataracte bilatérale par phacoémulsification en 1994 avec implant de 21 dioptries dans le sac capsulaire et suites simples. Elle a développé, 14ans plus tard, du côté droit un tableau progressif de fermeture de l’angle avec hypertonie et atteinte papillaire et du champ visuel. On constatait une chambre antérieure étroite, une myopisation, un angle fermé, non rouvrable en gonioscopie dynamique. L’UBM retrouvait une antéroposition du corps ciliaire et un anneau de Soemmering, les deux semblant participer conjointement à la fermeture angulaire. Après deux iridotomies non transfixiantes, puis une transfixiante mais bouchée par l’anneau, une dernière guidée par l’UBM a permis la réouverture partielle de l’angle, et un contrôle pressionnel satisfaisant. L’apparition et le développement d’un anneau de Soemmering après une phacoexérèse sont diversement appréciés. Il est fréquent mais le plus souvent asymptomatique. Cependant, dans certains cas, lorsqu’il est important et/ou en position antérieure, dans le cas d’une antéroposition du corps ciliaire (cette conjonction étant présente dans notre cas), il semble pouvoir être à l’origine d’une poussée directe sur l’iris et d’un blocage pupillaire. Les glaucomes par fermeture de l’angle du pseudophake restent peu fréquents ; le recours à l’UBM est recommandé ; la participation d’un anneau de Soemmering est à évoquer ; les iridotomies doivent souvent être répétées ; la surveillance au long cours des opérés de cataracte reste nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

We present a case of a pseudophakic woman with chronic angle-closure glaucoma. She had undergone uncomplicated bilateral phacoemulsification in 1994 with 21-diopter implants in the capsular bag. Fourteen years later, the right eye developed progressive angle closure with ocular hypertension, disc cupping and visual field defect. We observed a shallow anterior chamber, myopic shift, and closed angle, not openable on indentation gonioscopy. UBM revealed anteroposition of the ciliary body and a Soemmering's ring, with both appearing to contribute to the angle closure. After two incomplete iridotomies and one complete but blocked by the Soemmering's ring, a final UBM-guided iridotomy afforded a partial reopening of the angle, and satisfactory IOP control. The appearance and development of a Soemmering's ring after phacoemulsification are not always appreciated. It is common but usually asymptomatic. However, in some cases, when it is thick and/or located anteriorly, in the case of an anteroposition of the ciliary body (as in our case), it seems to cause direct pressure on the iris and pupillary block. Angle-closure glaucoma in pseudophakic eyes remains uncommon, the use of UBM is recommended, the role of a Soemmering's ring should be investigated, iridotomies must often be repeated, and long-term monitoring of pseudophakic patients remains necessary.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glaucome, Pseudophake, Angle fermé, Anneau de Soemmering, Antéroposition du corps ciliaire, Ultrabiomicroscopie

Keywords : Glaucoma, Pseudophakia, Angle closure, Soemmering's ring, Plateau iris, Ultrabiomicroscopy


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 455-460 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Glaucomes primitifs à angle ouvert (GPAO), occlusions veineuses rétiniennes (OVR) et pachymétrie : quelle relation ?
  • G. Azar, M. Voigt, Z. Al-Arabi, Y. Lachkar
| Article suivant Article suivant
  • Traitement du glaucome néovasculaire en 2012 : apport des anti-VEGF
  • L. Kodjikian

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.