Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vieillissement et infection par le VIH : suivi de 149 patients âgés de plus de 60 ans infectés par le VIH (COREVIH Île-de-France Ouest) - 06/06/13

Aging and HIV infection: 4 years follow-up of 149 HIV infected patients older than 60 years in West Paris agglomeration (COREVIH * Île-de-France Ouest)

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.11.005 
Gabriella Flexor 1, David Zucman 2, Huguette Berthé 1, Françoise Meier 3, Gilles Force 4, Alix Greder-Belan 5, Christophe Billy 6, Caroline Dupont 7, Emmanuel Mortier 3, Antoine Bizard 2, Elisabeth Rouveix 7, Pierre de Truchis 1,

le COREVIH Île-de-France Ouest

1 AP–HP, hôpital Raymond-Poincaré, 92380 Garches, France 
2 Centre hospitalier Foch, 92150 Suresnes, France 
3 AP–HP, hôpital Louis-Mourier, 92700 Colombes, France 
4 Centre hospitalier Franco-Britannique, 92300 Levallois, France 
5 Centre hospitalier André-Mignot, 78150 Le Chesnay-Versailles, France 
6 Centre hospitalier François-Quesnay, 78200 Mantes la Jolie, France 
7 AP–HP, hôpital Ambroise-Paré, 92100 Boulogne, France 

Pierre de Truchis, AP–HP, hôpital Raymond-Poincaré, département de médecine et maladies infectieuses, 104, boulevard Raymond-Poincaré, 92380 Garches, France.

Résumé

En France, les patients âgés de plus de 50ans représentent 23,6 % des patients infectés par le VIH et 18 % des patients nouvellement dépistés sont âgés de plus de 50ans.

Objectifs

Décrire, après quatre ans de suivi, la mortalité et l’évolution d’une cohorte de patients infectés par le VIH âgés initialement de plus de 60ans et suivis dans le COREVIH Île-de-France Ouest.

Résultats

Cent quarante-neuf patients de plus de 60ans infectés par le VIH, 115 hommes (77 %) et 34 femmes, ont été inclus dans la cohorte initiale en 2004, avec les caractéristiques suivantes : âge médian 65,4ans (60,3–86,3), stade CDC-C (sida) : 36 %, co-infections HBV and HCV : 2,7 % et 5,4 %, délai médian depuis le dépistage VIH : 8,5ans (0,25–19,5), traitement antirétroviral : 88 %, depuis 7,5ans (0,2–15,5), taux initial CD4 : 372/mm3 (18–1860), charge virale VIH inférieure à 200 copies/mL : 104 patients (70 %). Après quatre ans, 111 patients étaient vivants et toujours suivis, dont 110 traités, 17/149 (11,5 %) étaient perdus de vue et 21/149 étaient décédés (14 %). Les causes de décès étaient cardiovasculaires (4/21), néoplasies (11/21), maladie neurologique (1/21), maladie hépatique terminale (3/21), ou inconnue (2/21). La prévalence des comorbidités après quatre ans de suivi étaient : hypertension artérielle 40/111 (36 %), hypercholestérolémie 48/111 (43 %), diabète 23/111 (21 %), insuffisance rénale (clairance<60mL/min) : 36/111 (32 %). Après quatre ans de suivi, le taux médian de CD4 était de 494/mm3 et la charge virale était indétectable inférieure à 200c/mL chez 107/111 patients (96 %). Aucune nouvelle infection opportuniste n’était survenue, mais 24 patients avaient un nouveau diagnostic de cancer (incidence 40/1000 personnes-année), deux cancers liés à l’infection VIH et 22 cancers ne définissant pas le sida, cause du décès dans 11/24 cas.

Conclusion

L’efficacité du traitement antirétroviral permet une évolution clinique et immunologique favorable même chez les patients infectés par le VIH de plus de 60ans, mais les comorbidités sont fréquentes, avec une incidence élevée de complications cardiovasculaires et de néoplasies, responsables de la mortalité observée à cet âge. Une prise en charge multidisciplinaire des patients infectés par le VIH âgés est indispensable, avec consultations de prévention et de dépistage du cancer et des maladies cardiovasculaires, à l’image de ce qui est proposé en gériatrie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

In France, patients over 50years represent more than 23.6% of all registered cases in the French Hospital Database for HIV (FHDH), and 18% of newly HIV-diagnosed patients.

Objective

To describe the long-term evolution after 4years of a cohort of HIV infected patients older than 60years recruited in COREVIH Île-de-France Ouest.

Results

One hundred and forty-nine participants, 115 men (77%) and 34 women (23%), were included in the cohort analysis in 2004, and baseline characteristics were: median age 65.4years (60.3–86.3), CDC stage C: 36%, HBV and HCV co-infections: four (2.7%) and eight (5.4%) patients, median time from first HIV infection diagnosis: 8.5years (0.25–19.5), ongoing HAART regimen: 88%, median duration of ARV treatment: 7.5years (0.2–15.5), baseline CD4 cells count: 372/mm3 (18–1860), HIV viral load less than 200c/ml: 104 (70%). After a 4-year follow-up, 111 patients were alive, all but one treated with HAART, 17/149 (11.5%) were lost for follow-up, and 21/149 were deceased (14%). Causes of death were acute cardiovascular disease (4/21), neoplasia (11/21), neurological disease 1/21, end stage liver disease 3/21, unknown 2/21. The prevalence of co-morbidities after 4years of follow-up were: arterial hypertension 40/111 (36%), hypercholesterolemia 48/111 (43%), diabetes 23/111 (21%), kidney disease with renal insufficiency (creatinine clairance<60ml/min): 36/111 (32%). At the end of follow-up, median CD4 cells count was 494/mm3, and viral load was undetectable less than 200c/ml in 107/111 patients (96%). No new opportunistic infection occurred during the 4-year follow-up, but 24 patients had a new diagnosis of neoplasia (incidence 40/1000person-year). Cancer was the cause of death in 11/24.

Conclusion

Clinical and immunological improvement was continuous under HAART in these aged HIV infected patients, but co-morbidities are frequently observed in this population, with high incidence of cardiovascular disease and neoplasia, and related mortality. A multidisciplinary approach, with preventive consultations, oncology and cardiovascular screening, as done in geriatrics, is warranted in the aging HIV population.

Ce qui était connu

On observe un vieillissement de la population des patients infectés par le VIH suivis dans les pays du Nord, ce qui entraîne une augmentation de prévalence des pathologies liées à l’âge.
L’efficacité actuelle des traitements antirétroviraux permet une meilleure restauration immunitaire et une diminution de l’incidence des pathologies opportunistes liées à l’infection VIH.

Ce qu’apporte l’article

Chez les patients de plus de 60ans infectés par le VIH, la mortalité observée n’est plus liée aux pathologies infectieuses secondaires, mais essentiellement aux comorbidités et aux pathologies liées à l’âge.
La prévalence des facteurs de risque cardiovasculaires est plus élevée chez les patients infectés par le VIH âgés que dans la population générale : dyslipidémie (43 %), hypertension (36 %), diabète (21 %), insuffisance rénale (32 %).
Dans cette population âgée, on observe une fréquence élevée de maladies cardiovasculaires (17 %) et surtout de cancers (21 % des patients suivis quatre ans).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 5

P. e145-e152 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les médecins généralistes français face aux champs électromagnétiques
  • Jacques Lambrozo, Martine Souques, Fabrice Bourg, Xavier Guillaume, Anne Perrin
| Article suivant Article suivant
  • Consommation de tabac et trouble lié à l’usage de substances illicites : que devrions-nous faire ?
  • Laurent Karila, Aymeric Petit, Rim Zarmdini, Sarah Coscas, William Lowenstein, Michel Reynaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.