Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The piriformis muscle syndrome: An exploration of anatomical context, pathophysiological hypotheses and diagnostic criteria - 07/06/13

Doi : 10.1016/j.rehab.2013.03.006 
F. Michel a, , b , P. Decavel b, E. Toussirot c, d, L. Tatu a, e, E. Aleton b, G. Monnier a, e, P. Garbuio f, B. Parratte b, e
a Department of Neuromuscular Examinations and Diseases, CHRU, hôpital Jean-Minjoz, 25000 Besançon, France 
b Physical Medicine and Rehabilitation Department, CHRU, hôpital Jean-Minjoz, 25000 Besançon, France 
c Clinical Investigation, Biotherapy Department CBT-506 & Rheumatology, CHRU, Besançon, France 
d University Department of Therapy and Reception Team 4266 “Pathogenic Agents and Inflammation”, IFR133, université de Franche-Comté, Besançon, France 
e Anatomy Laboratory, université de Franche-Comté, Besançon, France 
f Department of Orthopedic and Traumatology Surgery, Plastic and Reconstruction Surgery, CHRU, hôpital Jean-Minjoz, 25000 Besançon, France 

*Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Introduction

The piriformis muscle syndrome (PMS) has remained an ill-defined entity. It is a form of entrapment neuropathy involving compression of the sciatic nerve by the piriformis muscle. Bearing this in mind, a medical examination is likely to be suggestive, as a classical range of symptoms corresponds to truncal sciatica with frequently fluctuating pain, initially in the muscles of the buttocks.

Pathophysiological hypotheses

The piriformis muscle is biarticular, constituting a bridge in front of and below the sacroiliac joint and behind and above the coxo-femoral joint. It is essentially a lateral rotator but also a hip extensor, and assumes a secondary role as an abductor. Its action is nonetheless conditioned by the position of the homolateral coxo-femoral joint, and it can also function as a hip medial rotator, with the hip being flexed at more than 90°. The main clinical manoeuvres are derived from these types of biomechanical considerations. For instance, as it is close to the hip extensors, the piriformis muscle is tested in medial rotation stretching, in resisted contraction in lateral rotation. On the other hand, when hip flexion surpasses 90°, the piriformis muscle is stretched in lateral rotation, and we have consequently laid emphasis on the manoeuvre we have termed Heel Contra-Lateral Knee (HCLK), which must be prolonged several tens of seconds in order to successfully reproduce the buttocks-centred and frequently associated sciatic symptoms.

Conclusion

A PMS diagnosis is exclusively clinical, and the only objective of paraclinical evaluation is to eliminate differential diagnoses. The entity under discussion is real, and we favour the FAIR, HCLK and Freiberg stretching manoeuvres and Beatty's resisted contraction manoeuvre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Le syndrome du muscle piriforme (SMP) est une entité encore mal définie. Il s’agirait d’un syndrome canalaire par compression du nerf ischiatique par le muscle piriforme. Dans ce cadre, l’interrogatoire est évocateur, la symptomatologie clinique correspondant à une sciatalgie tronculaire souvent fluctuante à début fessier.

Hypothèses physiopathologiques

Ce muscle piriforme est bi-articulaire, passant en pont en avant et en dessous de l’articulation sacro-iliaque et en arrière et au-dessus de l’articulation coxo-fémorale. Il est essentiellement rotateur latéral mais aussi extenseur de hanche et participe accessoirement à son abduction. Pour autant son action est conditionnée par la position de l’articulation coxo-fémorale homolatérale. En effet, il deviendrait rotateur médial de hanche, cette dernière étant fléchie au-delà de 90°. De ces considérations biomécaniques découlent les principales manœuvres cliniques. En effet, hanche proche de l’extension, il est testé en étirement en rotation médiale, en contraction contrariée en rotation latérale. En revanche, au-delà de 90° de flexion de hanche, le muscle piriforme est étiré en rotation latérale, et ainsi nous mettons en avant la réalisation d’une manœuvre que nous avons appelé Talon Genou-Contro-Latéral (TG-CL), qu’il faut prolonger plusieurs dizaines de secondes pour reproduire la symptomatologie fessière et souvent sciatique associée.

Conclusion

Le diagnostic de SMP est clinique, le bilan paraclinique n’ayant pour but que d’éliminer un diagnostic différentiel. Son entité est réelle et nous privilégions les manœuvres d’étirement FAIR, TG-CL et de Freiberg, ainsi que la manœuvre de contraction résistée de Beatty.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Piriformis muscle syndrome (PMS), Sciatic nerve, Clinical assessment

Mots clés : Syndrome du muscle piriforme, Nerf ischiatique, Évaluation clinique


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 56 - N° 4

P. 300-311 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Qualities of a French version of the Wolf Motor Function Test: A multicenter study
  • E. Bürge, D. Kupper, M. Badan Bâ, B. Leemann, A. Berchtold
| Article suivant Article suivant
  • Use of Postural Reconstruction® physiotherapy to treat an adolescent with asymmetric bilateral genu varum and idiopathic scoliosis
  • C. Destieux, N. Gaudreault, M.E. Isner-Horobeti, P. Vautravers

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.