Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Surcharge en fer d’origine hématologique : validation d’une procédure de dépistage de la surcharge cardiaque par IRM en routine clinique - 09/06/13

Doi : 10.1016/j.jradio.2013.01.013 
O. Ernst a, , I. Thuret b, P. Petit c, F. Ameur d, A.D. Loundou e, E. de Kerviler f, R. Izzillo g, A. Leroy-Willig h, L. Pascal i, S. Verlhac j, S. Mordon k, P. Fenaux l, C. Rose i
a Inserm U703, service de radiologie, hôpital Huriez, CHRU de Lille, 1, rue Polonovski, 59037 Lille, France 
b Service d’hématologie pédiatrique, centre de référence des thalassémies, CHU Timone, boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 
c Service de radiologie, CHU Timone, boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 
d Service de radiologie, hôpital Huriez, CHRU de Lille, 1, rue Polonovski, 59037 Lille, France 
e Unité d’aide méthodologique à la recherche clinique, DRRC/AP–HM, laboratoire de santé publique, faculté de médecine, 27, boulevard Jean-Moulin, 13385 Marseille, France 
f Service de radiologie, université Paris 7, hôpital Saint Louis, AP–HP, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris, France 
g Centre cardiologique du Nord, 32-36, rue des Moulins-Gémeaux, 93200 Saint-Denis, France 
h R4M, CNRS UMR8081, université Paris Sud, université Paris Sud, bâtiment 220, 91405 Orsay, France 
i Service d’hématologie, université catholique de Lille, université Nord de France, hôpital Saint-Vincent, boulevard de Belfort, 59000 Lille, France 
j Service d’imagerie médicale, centre hospitalier intercommunal, 40, avenue de Verdun, 94010 Créteil, France 
k Inserm, U703, université Lille Nord de France, CHRU, institut Hippocrate, 152, rue du Dr-Yersin, 59120 Loos Lille, France 
l Service d’hématologie clinique, université Paris-13, hôpital Avicenne, AP–HP, 125, rue de Stalingrad, 93009 Bobigny, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Le dépistage des surcharges cardiaques en fer se fait habituellement en IRM avec un raccourcissement du T2* myocardique en dessous 20ms (1,5T). Cette mesure a été validée avec une séquence spécifique et le logiciel de calcul CMRTools® (technique de référence). Le but de cette étude était de valider l’emploi de séquences et de logiciels disponibles en routine clinique pour dépister ces surcharges.

Matériel et méthodes

Dans un premier temps, un fantôme de 11 tubes de T2* compris entre 4 à 33ms a été testé sur trois sites ayant un appareil IRM de marque différente. Dans un second temps, les valeurs du T2* myocardique de 75 patients ont été mesurées en routine clinique par deux méthodes. La première méthode employait la séquence de référence spécialement implantée sur les machines associée au logiciel CMRTools®. La seconde méthode employait les séquences d’acquisitions disponibles en standard sur les machines suivi du calcul sur tableur informatique.

Résultats

Sur fantôme, la moyenne des différences de T2* entre chaque appareil est de 0,6ms. Treize patients avaient une valeur abaissée du T2* avec la technique de référence. Trois cas étaient mal classés en technique de routine et correspondaient à des faux-positifs de faible surcharge (T2* compris entre 18–20ms).

Conclusion

Le dépistage des surcharges myocardiques en fer peut se faire en IRM en employant des séquences et des logiciels de calcul disponibles en routine clinique pendant le même examen que celui de l’évaluation des surcharges hépatiques en fer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémochromatose, Surcharge en fer, Insuffisance cardiaque, Imagerie par résonance magnétique, Thalassémie


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Diagnostic and Interventional Imaging, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 94 - N° 6

P. 618-625 - juin 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La modélisation mathématique in vivo de la croissance tumorale sur les données de l’imagerie : un avenir proche ?
  • F. Cornelis, O. Saut, P. Cumsill, D. Lombardi, A. Iollo, J. Palussiere, T. Colin
| Article suivant Article suivant
  • Emphysème chez les fumeurs asymptomatiques : évaluation quantitative par TDM et corrélations fonctionnelles respiratoires
  • K. Yasunaga, N. Chérot-Kornobis, J.-L. Edmé, A. Sobaszek, C. Boulenguez, A. Duhamel, J.-B. Faivre, J. Rémy, M. Rémy-Jardin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.