Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Expert consensus of the French Society of Geriatrics and Gerontology and the French Society of Cardiology on the management of atrial fibrillation in elderly people - 14/06/13

Doi : 10.1016/j.acvd.2013.04.001 
Olivier Hanon a, b, c, , Patrick Assayag d, e, f, Joel Belmin a, g, r, Jean Philippe Collet d, h, i, Jean Paul Emeriau a, j, Laurent Fauchier d, k, l, Françoise Forette a, Patrick Friocourt a, m, Armelle Gentric a, n, o, Christophe Leclercq d, p, q, Michel Komajda d, h, r, Jean Yves Le Heuzey d, s, t
a Société française de gériatrie et gérontologie, Suresnes, France 
b AP–HP, hôpital Broca, service de gérontologie, Paris, France 
c Université Paris Descartes, Sorbonne-Paris-Cité, EA 4468, Paris, France 
d Société française de cardiologie, Paris, France 
e AP–HP, hôpital Bicêtre, service de cardiologie, Le Kremlin-Bicêtre, France 
f Université Paris-Sud, Le Kremlin-Bicêtre, France 
g AP–HP, hôpital Charles-Foix, service de gérontologie, Ivry, France 
h AP–HP, hôpital Pitié-Salpêtrière, département de cardiologie, Paris, France 
i Université Pierre-et-Marie-Curie, Inserm U 937, Paris, France 
j Centre hospitalier universitaire, unités de médecine gériatrique, Bordeaux, France 
k Hôpital Trousseau, service de cardiologie, Tours, France 
l Université François-Rabelais, Tours, France 
m Centre hospitalier de Blois, service de médecine interne gériatrique, Blois, France 
n Centre hospitalier universitaire, hôpital de la Cavale Blanche, service de médecine gériatrique, Brest, France 
o Université de Bretagne occidentale, EA 4636, Brest, France 
p Centre hospitalier universitaire, service de cardiologie et maladies vasculaires, Rennes, France 
q Université de Rennes-1, CIC-IT 804, Inserm U 1099, Rennes, France 
r Université Pierre-et-Marie-Curie Paris-6, Paris, France 
s AP–HP, hôpital européen Georges-Pompidou, service de cardiologie et rythmologie, Paris, France 
t Université René-Descartes, Paris, France 

Corresponding author. AP–HP, hôpital Broca, service de gérontologie, 54-56, rue Pascal, 75013 Paris, France. Fax: +33 1 44 08 35 10.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Atrial fibrillation (AF) is a common and serious condition in the elderly. AF affects between 600,000 and one million patients in France, two-thirds of whom are aged above 75 years. AF is a predictive factor for mortality in the elderly and a major risk factor for stroke. Co-morbidities are frequent and worsen the prognosis. The management of AF in the elderly should involve a comprehensive geriatric assessment (CGA), which analyses both medical and psychosocial elements, enabling evaluation of the patient's functional status and social situation and the identification of co-morbidities. The CGA enables the detection of “frailty” using screening tools assessing cognitive function, risk of falls, nutritional status, mood disorders, autonomy and social environment. The objectives of AF treatment in the elderly are to prevent AF complications, particularly stroke, and improve quality of life. Specific precautions for treatment must be taken because of the co-morbidities and age-related changes in pharmacokinetics or pharmacodynamics. Preventing AF complications relies mainly on anticoagulant therapy. Anticoagulants are recommended in patients with AF aged 75 years or above after assessing the bleeding risk using the HEMORR2HAGES or HAS-BLED scores. Novel oral anticoagulants (NOACs) are promising treatments, especially due to a lower risk of intracerebral haemorrhage. However, their prescriptions should take into account renal function (creatinine clearance assessed with Cockcroft formula) and cognitive function (for adherence to treatment). Studies including frail patients in “real life” are necessary to evaluate tolerance of NOACs. Management of AF also involves the treatment of underlying cardiomyopathy and heart rate control rather than a rhythm-control strategy as first-line therapy for elderly patients, especially if they are paucisymptomatic. Antiarrhythmic drugs should be used carefully in elderly patients because of the frequency of metabolic abnormalities and higher risk of drug interactions and bradycardia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La fibrillation atriale (FA) constitue un problème de santé publique avec entre 600 000 à un million de patients concernés en France dont les deux-tiers sont âgés de plus de 75 ans. La FA majore de risque mortalité et représente un facteur majeur de risque d’accident vasculaire cérébral ischémique (AVC). Chez la personne âgée en FA, les comorbidités sont fréquentes et aggravent le pronostic. La prise en charge de la FA du sujet âgé doit s’accompagner d’une évaluation gériatrique standardisée (EGS) qui apprécie les éléments médicaux, psychosociaux et permet une évaluation fonctionnelle du patient et de sa situation sociale. Elle conduit à identifier certaines comorbidités ou syndromes gériatriques (troubles cognitifs, chutes, dénutrition, dépression). Pour rendre l’évaluation gériatrique plus facile dans la pratique clinique, des tests courts de screening sont proposés, ils peuvent être complétés par une exploration plus complète réalisée par des équipes spécialisées de gériatrie. Les objectifs généraux du traitement restent applicables au sujet âgé : prévention des complications en particulier l’AVC, amélioration de la qualité de vie, réduction de la mortalité et des hospitalisations. Des précautions particulières d’utilisation des médicaments sont nécessaires en raison des comorbidités et de modifications pharmacocinétiques ou pharmacodynamiques liées au vieillissement. La prévention des complications repose essentiellement sur le traitement anticoagulant. Les anticoagulants sont recommandés après 75 ans en cas de FA après évaluation du risque hémorragique en utilisant les scores HEMORR2HAGES ou HAS-BLED. Les nouveaux anticoagulants sont prometteurs pour la prise en charge des malades âgés en FA non valvulaire, en particulier en raison du moindre risque d’hémorragie cérébrale. Toutefois, leur utilisation nécessite la prise en compte la fonction rénale (clairance de la créatinine selon la formule de Cockcroft) et du fonctionnement cognitif (observance thérapeutique). La réalisation d’études menées spécifiquement dans les populations de patients très âgés polypathologiques est nécessaire pour évaluer leur tolérance en situation de « vie réelle ». La prise en charge comprend aussi le traitement de la cardiopathie sous-jacente et la gestion du rythme cardiaque. Chez les personnes âgées, la stratégie du contrôle de fréquence cardiaque doit être privilégiée par rapport à celle du contrôle du rythme dans la majorité des cas. L’emploi des anti-arythmiques doit être prudent du fait des anomalies métaboliques fréquentes et d’un plus grand risque d’interaction médicamenteuse et de bradycardie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Atrial fibrillation, Arrhythmia, Elderly, Guidelines, Consensus

Mots clés : Fibrillation atriale, Arythmie, Sujet âgé, Recommandations, Consensus

Abbreviations : AF, CGA, CI, COPD, ECG, ESC, INR, MCI, MMSE, NOAC, RR, VKA


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 5

P. 303-323 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Assessment of valvular surfaces in children with a congenital bicuspid aortic valve: Preliminary three-dimensional echocardiographic study
  • Thomas Cognet, Pierre-Emmanuel Séguéla, Emilie Thomson, Frédéric Bouisset, Olivier Lairez, Sébastien Hascoët, Didier Carrié, Philippe Acar
| Article suivant Article suivant
  • Should we eat less salt?
  • François Delahaye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.