Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Should we eat less salt? - 14/06/13

Doi : 10.1016/j.acvd.2013.01.003 
François Delahaye a, b,
a Hospices civils de Lyon, université Claude-Bernard Lyon I, Lyon, France 
b Hôpital Louis-Pradel, 28, avenue du Doyen-Lépine, 69677 Bron cedex, France 

Hôpital Louis-Pradel, 28, avenue du Doyen-Lépine, 69677 Bron cedex, France. Fax: +33 4 72 35 70 86.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

High blood pressure is a major cardiovascular risk factor. There is overwhelming evidence that high salt consumption is a major cause of increased blood pressure. There is also a link between high salt consumption and risk of stroke, left ventricular hypertrophy, renal disease, obesity, renal stones and stomach cancer. Reducing salt consumption leads to a decrease in blood pressure and the incidence of cardiovascular disease. There are no deleterious effects associated with reducing salt consumption and it is also very cost-effective. Many organizations and state governments have issued recommendations regarding the suitable amount of salt consumption. In France, the objective is a salt consumption<8g/day in men and<6.5g/day in women and children. As 80% of consumed salt comes from manufactured products in developed countries, reduction of salt consumption requires the participation of the food industry. The other tool is consumer information and education. Salt consumption has already decreased in France in recent years, but efforts must continue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’augmentation de la pression artérielle est un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Les preuves sont très abondantes d’une relation directe entre consommation de sel et pression artérielle. La consommation de sel est liée aussi au risque d’accident vasculaire cérébral, d’hypertrophie ventriculaire gauche, de maladies rénales, d’obésité, de lithiase rénale et de cancer de l’estomac. La diminution de la consommation de sel est liée à une diminution de la pression artérielle et de l’incidence des maladies cardiovasculaires. Elle n’a pas d’effets délétères. De nombreux pays ont fait des recommandations de diminution de la consommation de sel. En France, l’objectif est une consommation de sel inférieure à 8g par jour chez les hommes et à 6,5g par jour chez les femmes et les enfants. Comme, dans les pays occidentaux, 80 % de la consommation de sel provient des produits de l’industrie alimentaire, la réduction de la consommation de sel nécessite la collaboration de celle-ci. L’autre moyen d’action est l’information et l’éducation des consommateurs. La consommation de sel a diminué en France durant ces dernières années, mais les efforts doivent être poursuivis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Salt, Health, Blood pressure

Mots clés : Sel, Santé, Pression artérielle

Abbreviations : Afssa, BP, CASH, CI, DASH, DBP, INC, PNNS, SBP, TOHP, WASH


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 5

P. 324-332 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Expert consensus of the French Society of Geriatrics and Gerontology and the French Society of Cardiology on the management of atrial fibrillation in elderly people
  • Olivier Hanon, Patrick Assayag, Joel Belmin, Jean Philippe Collet, Jean Paul Emeriau, Laurent Fauchier, Françoise Forette, Patrick Friocourt, Armelle Gentric, Christophe Leclercq, Michel Komajda, Jean Yves Le Heuzey
| Article suivant Article suivant
  • Drug-induced valvular heart disease: An update
  • Michel Andrejak, Christophe Tribouilloy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.