Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnostic et prise en charge des événements indésirables sévères survenant au décours des instillations endovésicales de BCG pour le traitement des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle (TVNIM) - 25/06/13

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.10.017 
Yann Neuzillet 1, , Morgan Rouprêt 2, Stéphane Larré 3, Jacques Irani 4, Jean-Louis Davin 5, Jean-Luc Moreau 6, Christian Pfister 7
1 Université de Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines, faculté de médecine Paris–Île-de-France-Ouest, hôpital Foch, service d’urologie, Suresnes, France 
2 Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris-VI, faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie, hôpital Pitié-Salpêtrière, service d’urologie, Paris, France 
3 Centre hospitalier régional universitaire de Reims, service d’urologie, Reims, France 
4 Université de Poitiers, hôpital de la Milétrie, service d’urologie, Poitiers, France 
5 Clinique Rhône Durance, service d’urologie, Avignon, France 
6 Centre d’urologie, Nancy, France 
7 Université de Rouen, hôpital Charles-Nicolle, service d’urologie, Rouen, France 

Yann Neuzillet, Hôpital Foch, service d’urologie, 40, rue Worth, 92150 Suresnes, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Key points

BCG therapy, which is the standard treatment for non-muscle invasive bladder tumours with high risk of recurrence and progression, has potential life-threatening adverse effects (AEs).

Rapid deterioration of general condition in a patient with history of bladder tumour should question about an ongoing treatment with BCG and specify the date of the last instillation.

Trauma during catheterization and untreated concomitant urinary infection upon instillations are risk factors of severe AEs.

In emergency, the diagnosis of severe AEs of BCG therapy is only based on the medical questioning with the notion of current BCG treatment and risk-bearing event upon instillation.

Management of AEs is related to their pathophysiological mechanisms and relies on a combination of antibiotics against BCG, the symptomatic treatment, and corticosteroid therapy which has shown to improve patient outcomes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

La BCG thérapie, traitement de référence des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle à haut risque de récidive et de progression, a des effets indésirables (EI) qui peuvent mettre rapidement en jeu le pronostic vital.

L’altération rapide de l’état général d’un patient ayant un antécédent de tumeur de vessie doit orienter l’interrogatoire à la recherche d’un traitement en cours par BCG en faisant préciser la date de la dernière instillation.

Les traumatismes au cours du sondage vésical et les infections urinaires non traitées concomitantes aux instillations sont des facteurs de risque d’EI sévères.

Le diagnostic urgent des EI sévères de la BCG thérapie repose uniquement sur les arguments de l’interrogatoire avec notion de traitement actuel par BCG et la recherche d’évènement porteur de risque lors de l’instillation.

La prise en charge des EI est fonction de leurs mécanismes physiopathologiques et repose sur l’association d’une polyantibiothérapie dirigée contre le BCG, du traitement symptomatique et d’une corticothérapie dont il est démontré qu’elle améliore le pronostic des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 7-8

P. 1100-1108 - juillet 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Néoplasies intra-épithéliales de l’anus
  • Vincent de Parades, Nadia Fathallah, Maximilien Barret, Jean-David Zeitoun, Nicolas Lemarchand, Vincent Molinié, Laurence Weiss
| Article suivant Article suivant
  • Les myomes et leur prise en charge : des nouvelles recommandations
  • Henri Marret, Hervé Fernandez, Xavier Fritel, Denis Herbreteau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.