Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Spécificités de la prise en charge nutritionnelle en oncologie thoracique - 06/07/13

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.02.004 
S. Antoun a, , B. Besse b, D. Planchard b, B. Raynard a
a Service des urgences, CLAN institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France 
b Département médecine oncologique, institut Gustave-Roussy, 94805 Villejuif cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le traitement des pathologies cancéreuses repose sur des molécules spécifiques antitumorales mais de plus en plus l’intérêt d’une prise en charge globale est mis en évidence.

État des connaissances

La masse musculaire est un paramètre dont l’importance est croissante. En cancérologie, il ne se limite pas uniquement au maintien des performances physiques et de la qualité de vie. De récentes études ont montré un lien étroit entre la sarcopénie (diminution de la masse musculaire) et la mortalité ainsi qu’entre la sarcopénie et la toxicité des traitements. Les preuves scientifiques de l’efficacité de la prise en charge « habituelle » quelle soit par la prescription de compléments nutritionnels oraux, d’une nutrition entérale ou bien d’une nutrition parentérale sont souvent absentes.

Perspectives

Une autre approche thérapeutique est nécessaire. Les acides gras omégas 3 ont une action modulatrice de l’inflammation et quelques études cliniques sont en faveur de leur utilisation. Le bénéfice de l’association de la nutrition avec une activité physique régulière est bien décrit pour les patients suivis pour une insuffisance respiratoire chronique. L’application de cette association en oncologie doit être recommandée.

Conclusion

Améliorer la masse musculaire doit être la priorité au cours du cancer du poumon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Cancer treatments are based on specific anticancer chemotherapy. However, there is increasing interest in general aspects of care, which are increasingly evidence based.

State of the art

The importance of muscle mass is becoming increasingly evident. Its role is not only limited to the maintenance of physical performance and quality of life. In oncology, recent studies have shown a close link between sarcopenia (low muscle mass) and mortality as well as between sarcopenia and chemotherapy toxicity. To treat malnutrition and the lack of energy intake, nutritional support is considered, whether through the prescription of oral nutritional supplements, enteral nutrition or even parenteral nutrition. Scientific arguments are often absent and few studies have been carried out in patients with lung cancer.

Perspectives

There are many experimental arguments and a few clinical trials that support using omega 3 fatty acids to modulate inflammatory reaction and to reduce its consequences on muscular proteolysis. The benefit of regular physical activity has already been proven in chronic respiratory disease and its use in association with nutritional support must be recommended in oncologic care.

Conclusion

Given the increasing recognition of the role of muscle mass in cancer, the purpose of any nutritional support must be focused on increasing muscle anabolism and decreasing proteolysis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dénutrition, Cancer du poumon, Sarcopénie, Acide gras oméga 3, Activité physique

Keywords : Malnutrition, Lung cancer, Sarcopenia, Omega 3 fatty acid, Physical activity


Plan


© 2013  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 6

P. 490-497 - juin 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge des métastases rachidiennes de cancer bronchopulmonaire
  • B. La Combe, S. Gaillard, S. Bennis, C. Chouaid
| Article suivant Article suivant
  • De l’interprétation de l’exploration fonctionnelle d’exercice (EFX) à la décision médicale
  • B. Aguilaniu, B. Wallaert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.