Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémiologie des cancers de l’adolescent - 16/07/13

Doi : 10.1016/j.oncohp.2013.04.002 
E. Desandes
 Registre national des tumeurs solides de l’enfant, faculté de médecine, 9, avenue de la Forêt de Hayes, BP 184, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Avec 1400 nouveaux cas, les cancers chez les adolescents âgés de dix à 19ans représentent 0,5 % de l’ensemble des cas diagnostiqués annuellement en France et sont la troisième cause de mortalité chez les jeunes, après les accidents de la route et les suicides. Les types de tumeurs les plus fréquemment rencontrées sont les lymphomes, les leucémies, les tumeurs du système nerveux central, les tumeurs germinales et les sarcomes osseux et des tissus mous. La survie à cinq ans est autour de 80–85 %, proche de celle observée chez les enfants. Les tumeurs de bon pronostic (survie à cinq ans supérieure à 85 %) sont : les lymphomes hodgkiniens, les tumeurs germinales, les carcinomes et les mélanomes. Les tumeurs de moins bon pronostic (survie à cinq ans inférieure à 70 %) sont les leucémies aiguës myéloïdes et les sarcomes des tissus mous. Pour certains types de cancers, des survies à cinq ans plus faibles ont été observées chez les 15 à 19ans comparés aux adolescents plus jeunes : leucémies aiguës lymphoblastiques (66,2 % versus 83,9 %), lymphomes malins non hodgkiniens (77,3 % versus 89,7 %), et sarcomes osseux (49,1 % versus 74,7 %). Plusieurs causes pourraient expliquer ces disparités : différences biologiques, ou de pratiques de prise en charge… Devant la particularité des cancers chez les adolescents, il est nécessaire d’améliorer la surveillance sanitaire des cancers chez les adolescents, reposant sur un suivi continu de l’incidence, des caractéristiques cliniques et biologiques, du parcours de soins, de la prise en charge thérapeutique et du devenir de ces patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Cancer among adolescents aged from 10 to 19years represents 0.5% of all cancer diagnosed each year in France and ranks third as the most significant cause of mortality in this age-group. The incidence of cancer in teenagers is estimated around 1400 cases per year. The epidemiology is different compared to children and adults: adolescents develop pediatric tumor in 80–85% of the cases and, in 15–20% of the cases, the diagnostic is epithelial cancer as in adulthood. The six more frequent cancers observed in this population are: lymphomas, leukemias, central nervous system tumors, osteosarcomas, germ cell tumors, soft-tissue sarcomas. The 5-year overall survival among adolescents with cancer is approximately 78–82%, close to that observed among younger children. The 5-year survival of 85% or higher is observed for Hodgkin lymphomas, germ cell tumors, carcinomas and melanomas. Poor prognosis (5-year survival lower than 70%) is observed for acute non-lymphoblastic leukemias and soft-tissue sarcomas. Older adolescents (15–19 years) have substantially lower 5-year survival than younger adolescents (10–14 years) for acute lymphoid leukemias (66.2% versus 83.9%), malignant non-Hodgkin lymphomas (77.3% versus 89.7%), and bone sarcomas (49.1% versus 74.7%). Several reasons could explain these age-group differences, such as differences in biology and in treatment regimen, and lack of participation in clinical trials. Some are inherent in the psychosocial characteristics of these patients, such as delays in seeking medical attention, poor compliance with treatment. Despite a specific tumor epidemiology, and poorer results in several types compared to pediatric patients, it seems to be necessary to focus on cancer for adolescents. Patients aged from 10 to 19 years should be now the subject of specific epidemiological analyses. In France, monitoring progress is also vital. This includes ongoing surveillance of incidence, diagnosed cancer characteristics, etiological associations, management, pathway of care, outcome and late toxic effects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épidémiologie, Cancer, Adolescents, Incidence, Survie

Keywords : Epidemiology, Cancer, Adolescents, Incidence, Survival


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 1

P. 15-20 - juin 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge des douleurs associées aux méningites néoplasiques en pédiatrie
  • N. Gaspar, S. Proust, P. Rachieru, P. Marec-Berard, C. Lervat, D. Orbach, C. Schmitt
| Article suivant Article suivant
  • La sédation en fin de vie chez l’enfant atteint de cancer : concordances avec les recommandations
  • M.O. Serinet, J. Michon, M.C. Lefort, M. Guillon, V. Hentgen, J.-A. Furioli, B. Rétali, B. Pellegrino, E. Seigneur, L. Copel, D. Orbach

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.