Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vaccinoscopie® : étude de l’évolution annuelle entre 2008 et 2011 de la couverture vaccinale des enfants de moins de 7 ans dans la population française - 23/07/13

Doi : 10.1016/j.arcped.2013.05.016 
A. Martinot a, , R. Cohen b, F. Denis c, J. Gaudelus d, T. Lery e, M. Le Danvic f, J.-P. Stahl g
a EA 2694, clinique de pédiatrie, CHU de Lille, université Lille Nord de France, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille, France 
b CHU de Créteil, 40, avenue de Verdun, 94010 Créteil cedex, France 
c Service de bactériologie–virologie–hygiène, CHU Dupuytren, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France 
d Service de pédiatrie, hôpital Jean-Verdier, Bondy, université Paris-XIII, AP–HP, 93140 Paris, France 
e GSK France, 100, route de Versailles, 78163 Marly-le-Roi, France 
f Institut des mamans, 2, rue Balny-d’Avricourt, 75017 Paris, France 
g Service de maladies infectieuses et tropicales, université 1 de Grenoble, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’évaluation répétée des taux de couverture vaccinale (CV) est essentielle pour mesurer l’application, et ainsi l’efficacité, d’une politique vaccinale afin d’apporter les corrections nécessaires. L’objectif était de mesurer l’évolution annuelle des CV entre 2008 et 2011 chez les jeunes enfants.

Méthodes

Étude réalisée sur Internet par questionnaire auto-administré auprès d’un échantillon représentatif de mères reportant les vaccinations du carnet de santé de leurs enfants.

Résultats

La CV du DTPCa (schéma complet) (diphtérie [D], tétanos [T], poliomyélite [P], coqueluche [Ca]), était de 96,0 % à 6ans en 2010. La CV pour l’hépatite B (≥1 dose) chez les 6–11 mois était passé de 54,6 % en 2008 à 80,5 % en 2011, mais seuls 34,7 % des 6ans avaient reçu un schéma complet en 2010. La CV pour le vaccin antipneumococcique conjugué (schéma complet) avait augmenté pour atteindre 92,7 % chez les 24–35 mois en 2011. La CV du vaccin rougeole–oreillons–rubéole (ROR) (2 injections) avait augmenté chez les 24–35 mois de 60,3 % en 2008 à 81 % en 2011. En 2011, 64,2 % des 24–35 mois avaient reçu une deuxième dose ROR avant 25 mois contre 45,4 % en 2008. La CV du vaccin par le bacille de Calmette et Guérin (BCG) dans la tranche 12–35 mois était de 73,2 % en Île-de-France, où la vaccination est recommandée chez tous les enfants, contre 15,5 % en province où la vaccination est ciblée sur des enfants à risque.

Conclusion

Cette étude montre une amélioration de la CV des jeunes enfants français, mais les efforts d’information doivent se poursuivre et s’étendre aux adolescents et adultes dont les CV sont très faibles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Assessing vaccination coverage (VC) is a critical part of adherence to immunization guidelines and beyond vaccine effectiveness can fill possible gaps and optimize VC. The aim of this study was to measure annual VC trends (2008–2011) among children 0–6years of age.

Methods

An Internet survey was conducted using a self-administrated questionnaire to a representative sample (quota method) of mothers reporting their child's immunization record.

Results

Diphtheria-tetanus-poliomyelitis-pertussis VC (complete schedule) was 96.0% at 6 years of age in 2010. Hepatitis B VC (≥1 dose) in the 6- to 11-month-old population increased from 54.6% in 2008 to 80.5% in 2011, but only 34.7% of 6-year-old had received a complete schedule in 2010. Pneumococcal conjugate vaccine VC (complete schedule) increased to 92.7% in the 24- to 35-month-old population. Measles–mumps–rubella (MMR) VC (2 injections) increased in 24- to 35-month-olds from 60.3% in 2008 to 81.0% in 2011. In 2011, 64.2% of 24- to 35-month-olds had received a second dose of MMR vaccine before 25 months vs. 45.4% in 2008. BCG VC in 12- to 35-month-olds was 73.2% in Île-de-France, where vaccination is recommended in all children vs. 15.5% elsewhere (vaccination only recommended in high-risk children).

Conclusion

This study shows a significant improvement of VC in young French children. However, outreach efforts should continue to be made, especially to adolescent and adult populations, in whom VC is very low.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 8

P. 837-844 - août 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Temps du transit colique chez l’enfant atteint de dysraphisme ouvert
  • L. Pratte, S. Vande Velde, V. Meersschaut, H. Verhelst, R. De Bruyne, K. Verstraete, M. Van Winckel, S. Van Biervliet
| Article suivant Article suivant
  • Connaissances et comportements des adolescents en matière de sexualité, infections sexuellement transmissibles et vaccination contre le papillomavirus humain : résultats d’une enquête transversale dans un lycée
  • C. Grondin, S. Duron, F. Robin, C. Verret, P. Imbert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.