Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome hémolytique et urémique atypique et déficit en ADAMTS 13 - 23/07/13

Doi : 10.1016/j.arcped.2013.05.001 
R. Ben Abdallah Chabchoub a, , A. Boukedi a, M. BenSalah a, B. Maalej a, L. Gargour a, F. Turk a, N. Ben Halima a, M. Wolf b, A. Veyradier b, A. Mahfoudh a
a Service de pédiatrie, urgences et réanimation pédiatriques, CHU Hédi Chaker, 3000 Sfax, Tunisie 
b Service d’hématologie biologique, hôpital Antoine-Béclère, 92140 Clamart, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) est une forme classique de micro-angiopathie thrombotique (MAT) caractérisée par l’association d’une anémie hémolytique et la présence de schizocytes, d’une thrombopénie et d’une insuffisance rénale organique. Deux formes cliniques sont distinguées : le SHU typique ou post-diarrhéique et le SHU atypique, rare chez l’enfant qui peut être également révélé par un épisode diarrhéique. Nous rapportons l’observation d’un nourrisson de 25 mois, hospitalisé pour hématurie avec pâleur cutanéo-muqueuse survenues au décours d’un épisode diarrhéique. L’évolution de ce SHU avait été favorable en 5j sous traitement classique (transfusion et plasma frais congelé [PFC]). Deux mois plus tard, l’enfant avait été réhospitalisé pour récidive de l’hématurie et de la pâleur avec troubles neurologiques. Il n’y avait pas eu d’épisode diarrhéique récent et le bilan biologique avait montré une récidive de l’anémie hémolytique, de la thrombopénie et de l’insuffisance rénale. L’enquête étiologique révélait un déficit congénital sévère en protéase du facteur Von Willebrand (ADAMTS 13). L’évolution avait été favorable après transfusions itératives de PFC. Le SHU atypique associé au déficit en ADAMTS 13 est rare chez l’enfant. Le pronostic souvent réservé, a été complètement transformé grâce à une meilleure compréhension des mécanismes physiopathologiques et aux progrès thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Hemolytic and uremic syndrome (HUS) is a classical form of thrombotic microangiopathies characterized by the association of hemolytic anemia with schizocytes, thrombocytopenia, and acute renal failure. Two forms of HUS have been described: the typical form that occurs after ingestion of a strain of bacteria, usually Escherichia coli types, which expresses verotoxin (also called shiga-like toxin), typically followed by bloody diarrhea, and atypical HUS, which is rare during childhood and can also be revealed by bloody diarrhea. We report a case of a 25-month-old infant who presented with hematuria and pallor after an episode of diarrhea. Biological tests revealed anemia, thrombocytopenia, and renal failure. The diagnosis of typical HUS was made, but the causal microorganism was not identified. Progression was favorable within 5 days of plasma transfusions. Two months later, the patient presented with the same symptoms and neurological impairment without any diarrhea. Von Willebrand factor-cleaving protease activity (ADAMTS 13) was low. Therefore, the diagnosis of atypical HUS by severe deficiency of ADAMTS 13 was suggested. The treatment was based on plasma transfusions resulting in remission. Atypical HUS associated with severe ADAMTS 13 deficiency rarely occurs in childhood. The prognosis, usually threatening, has been completely transformed thanks to a better understanding of the pathogenesis and to therapeutic progress.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 8

P. 853-857 - août 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Connaissances et comportements des adolescents en matière de sexualité, infections sexuellement transmissibles et vaccination contre le papillomavirus humain : résultats d’une enquête transversale dans un lycée
  • C. Grondin, S. Duron, F. Robin, C. Verret, P. Imbert
| Article suivant Article suivant
  • Encéphalite rubéolique : observation récente d’une fréquence inhabituelle
  • N. Ben Achour, H. Benrhouma, A. Rouissi, H. Touaiti, I. Kraoua, I. Turki, N. Gouider-Khouja

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.