Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Caractéristiques des centres de santé et conseils prénatals de préparation à la naissance - 27/07/13

Doi : 10.1016/j.respe.2012.12.019 
D. Soubeiga a, b, , D. Sia c, d, 1
a Département de médecine sociale et préventive, faculté de médecine, université de Montréal, Montréal, Canada 
b CHU Sainte Justine de Montréal, Montréal, Canada 
c Institute for Health and Social Policy, McGill University, Montréal, QC, Canada 
d Centre de recherche du CHUM, université de Montréal, Québec, Canada 

Auteur correspondant. Université de Montréal, 2171, Édouard Montpetit, appartement 501, Montréal, Qc H3T 1J3, Canada.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Aim

Counseling relating to birth preparedness is an essential component of the WHO Focused Antenatal Care model. During the antenatal visits, women should receive the information and education they need to make choices to reduce maternal and neonatal risks. The objective of this study conducted among women attending antenatal visits in rural Burkina Faso was to search for a link between the characteristics of the center delivering the health care and the probability of being exposed to information and advice relating to birth preparedness.

Methods

A multilevel study was performed using survey data from women (n=464) attending health centres (n=30) in two rural districts in Burkina Faso (Dori and Koupela). The women were interviewed using the modified questionnaire of the Johns Hopkins Program for International Education in Gynecology and Obstetrics (JHPIEGO).

Results

Women reported receiving advice about institutional delivery (72%), signs of danger (55%), cost of institutional delivery (38%) and advice on transportation in the event of emergency (12%). One independent factor was found to be associated with reception of birth preparedness advice: number of antenatal visits attended. Compared with women from Dori, women from Koupela were more likely to have received information on signs of danger (OR=3.72; 95%CI: 1.26–7.89), institutional delivery (OR=4.37; 95%CI: 1.70–10.14), and cost of care (OR=3.01; 95%CI: 1.21–7.46). The reduced volume of consultations per day and the availability of printed materials significantly remain associated with information on the danger signs and with the institutional delivery advices. Comparison by center activity level showed that women attending health centers delivering less than 10 antenatal visits per day were more likely to receive information on signs of danger (OR=2.63; 95%CI: 1.12–6.24) and to be advised about institution delivery (OR=6.30; 95%CI: 2.47–13.90) compared to health centers delivering more than 20 antenatal visits per day. Women attending health centres equipped with printed materials (posters, illustrated documents) were more likely to receive information on signs of danger (OR=4.25; 95%CI: 1.81–12.54) and be advised about institutional delivery (OR=6.85; 95%CI: 3.17–14.77).

Conclusion

Efforts should be made to reach women with birth preparedness messages. Rural health centres in Burkna Faso need help to upgrade their organizational services and provide patients with printed materials so they can improve antenatal care delivery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Le counseling relatif à la préparation à la naissance (PN) est une composante essentielle du modèle de soins prénatals focalisés. Lors des consultations prénatales, les femmes devraient recevoir des informations et conseils leur permettant de faire des choix contribuant à réduire les risques maternels et néonatals. L’objectif de cette étude était d’examiner l’association entre les caractéristiques des centres de santé (CS) et la probabilité d’être exposée à des informations et conseils de PN, parmi les clientes de cliniques prénatales en milieu rural au Burkina Faso.

Méthodes

L’étude a porté sur 464 femmes vues en consultation prénatales dans 30 centres de santé de deux districts ruraux du pays (Dori et Koupela). L’analyse a été faite à l’aide d’un modèle multiniveau afin de prendre en compte la structure hiérarchique des données. Les femmes ont été interrogées en utilisant le questionnaire modifié du Johns Hopkins Program for International Education in Gynecology and Obstetrics (JHPIEGO) et les données des centres de santé ont été colligées à l’aide d’une grille structurée.

Résultats

Soixante-douze pour cent de femmes se rappelaient avoir été conseillées d’accoucher en institution, 55 % auraient reçu des informations sur les signes de danger, 38 % sur le coût de l’accouchement et seulement 12 % des répondantes auraient reçu des conseils sur le transport en cas d’urgence. Le nombre de visites prénatales effectuées par les femmes était le principal facteur individuel associé au fait d’avoir reçu des conseils de PN. Les clientes prénatales du district de Koupela étaient nettement plus susceptibles de recevoir des conseils sur les signes de danger (OR=3,72 ; IC95 % : 1,26–7,89), l’accouchement institutionnel (OR=4,37 ; IC95 % : 1,70–10,14) et le coût des soins (OR=3,01 ; IC95 % : 1,21–7,46) que leurs homologues du district de Dori. Le volume réduit de consultations par jour et la disponibilité de matériels imprimés étaient significativement associés aux informations sur les signes de danger et aux conseils d’accoucher en institution. Les clientes de CS effectuant moins de dix consultations par jour étaient plus susceptibles de recevoir des informations sur les signes de danger (OR=2,63 ; IC95 % : 1,12–6,24) et d’être conseillées d’accoucher en institution (OR=6,30 ; IC95 % : 2,47–13,90) comparativement à la clientèle de CS qui offraient plus de 20 consultations par jour. Les clientes de CS équipés de supports imagés (affiches ou boîtes à images) étaient plus susceptibles de recevoir des informations sur les signes de danger (OR=4,25 ; IC95 % : 1,81–12,54) et des conseils d’accoucher en institution (OR=6,85 ; IC95 % : 3,17–14,77) que les usagères de centres de santé dépourvus de ces supports.

Conclusion

Des efforts sont encore à faire pour rendre universelle l’exposition des femmes aux messages de PN. Il importe d’intervenir au niveau des centres de santé avec une organisation des services prénatals permettant l’approvisionnement en supports imagés illustrant la PN, afin que les femmes reçoivent les conseils recommandés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Birth preparedness, Focused antenatal care, Maternal mortality, Skilled birth attendance

Mots clés : Préparation à la naissance, Soins prénatals recentrés, Mortalité maternelle, Assistance qualifiée à l’accouchement, Burkina Faso


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 61 - N° 4

P. 299-310 - août 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’augmentation du recours répété à l’IVG en France : des enjeux contraceptifs au report de l’âge à la maternité
  • N. Bajos, F. Prioux, C. Moreau
| Article suivant Article suivant
  • Prevalence of toxoplasmosis in France in 1998: Is there a difference between men and women? At what age do children become infected?
  • H. Bellali, H. Pelloux, I. Villena, H. Fricker-Hidalgo, Y. Le Strat, V. Goulet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.