Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Investigation et gestion d’un foyer de saturnisme infantile dans un quartier de la commune du Port, Île de la Réunion - 27/07/13

Doi : 10.1016/j.respe.2013.01.097 
J.-L. Solet a, , P. Renault b, J.-C. Denys c, G. Teulé c, R.-M. Dennemont c, F. Domonte b, C. Garnier b, L. Aubert a, L. Filleul a, D. Polycarpe d
a Cellule de l’Institut de veille sanitaire en région Océan Indien, département de coordination des alertes et régions, institut de veille sanitaire, 2bis, avenue Georges-Brassens, 97408 Saint-Denis, cedex 9, Réunion 
b Cellule de veille d’alerte et de gestion sanitaires de la Réunion, direction de la veille et sécurité sanitaires, agence de santé océan Indien, Saint-Denis, Réunion 
c Service santé-environnement, délégation de l’Île de la Réunion, agence de santé océan Indien, Saint-Denis, Réunion 
d Direction de la veille et sécurité sanitaires, agence de santé océan Indien, Saint-Denis, Réunion 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

A national survey conducted in 2008–2009 by the French Institute for Public Health Surveillance for detection of lead impact in childhood identified a high blood lead level in a young boy living in the town of “Le Port”, Reunion Island. Previously, cases of lead-poisoning on the island had been exceptional; only a dozen cases were reported in the 1980s in adults, related to the use of lead-containing instruments for food preparations.

Methods

The family of the index case was invited to participate in screening tests and an environmental investigation was conducted using a standardized questionnaire. Screening was then broadened to the neighborhood of the index case and samples of soil outside the home and in the immediate vicinity were taken. The environmental survey was then extended with soil samples taken from the entire geographical area. Information was then provided to local inhabitants (87 families and 287 people) in order to encourage lead blood testing for all children under six years and all pregnant women living in the area.

Results

The index case lived in the neighborhood of “The Oasis”, a shantytown of Le Port. The results of soil analysis revealed heterogeneous pollution of superficial soils by lead throughout the area of the shantytown, the highest level recorded (5200mg/kg) reached more than 300 times the background level of the natural soils of the island. The screening identified 76 cases of childhood lead-poisoning (blood lead level greater or equal to 100μg/L) among 148 samples (51%). All cases of blood poisoning involved children under the age of 15 years. The median age of children with a positive test was 5.6 years; the median blood lead level was 196μg/L [102–392μg/L].

Conclusion

The main hypothesis to explain the contamination of the soil in the area of the shantytown is the presence of waste deposits (car batteries) and diffuse activities of metal recovery. The authorities managed to remove all the families from the environmental exposure to lead by rapidly ensuring rehousing outside the contaminated area.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Position du problème

Un enfant présentant une plombémie élevée a été identifié à la Réunion dans le cadre de l’enquête de dépistage du saturnisme infantile réalisée en 2008–2009 par l’institut de veille sanitaire. Jusqu’alors, les cas de saturnisme à la Réunion étaient exceptionnels : une dizaine de cas seulement ont été rapportés dans les années 1980, chez l’adulte, liés à l’utilisation de mortiers contenant du plomb utilisés pour des préparations alimentaires.

Méthodes

Un dépistage a été proposé à la famille du cas index et une première investigation environnementale a été menée au moyen d’un questionnaire standardisé. Un dépistage dans le voisinage du cas et des prélèvements de sol à l’extérieur et aux abords immédiats du domicile ont ensuite été réalisés. L’enquête environnementale a été complétée par des prélèvements de sol étendus à l’ensemble du quartier et une information des familles résidentes (87 foyers et 287 personnes) a été réalisée en incitant au dépistage des enfants de moins de six ans et des femmes enceintes.

Résultats

Le cas index vivait dans le quartier de l’Oasis, quartier bidonville de la commune du Port. Les résultats des analyses de sol ont mis en évidence l’existence d’une pollution hétérogène et superficielle des sols par le plomb sur l’ensemble du quartier de l’Oasis, dont la valeur maximale (5200mg/kg) atteignait plus de 300 fois le bruit de fond des terrains naturels de la Réunion. Le dépistage a permis d’identifier 76 cas de saturnisme infantile (plombémie supérieure ou égale à 100μg/L) parmi les 148 personnes prélevées (51 %). Tous les cas concernaient des enfants âgés de moins de 15ans. L’âge médian des cas étaient de 5,6ans. La médiane des plombémies était de 196μg/L (102–392μg/L).

Conclusion

L’hypothèse principale retenue pour expliquer la contamination du sol dans le quartier de l’Oasis est la présence de dépôts sauvages de déchets (batteries usagées de véhicules), ainsi que des activités diffuses de récupération de métaux. Des démarches ont été engagées par les pouvoirs publics afin de soustraire l’ensemble des familles du quartier à l’exposition environnementale au plomb en assurant un relogement rapide de ces familles à l’extérieur du secteur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Lead childhood, Lead-poisoning, Soil pollution, Reunion Island, Indian Ocean

Mots clés : Intoxication au plomb, Saturnisme de l’enfant, Pollution du sol, Île de la Réunion, Océan Indien


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 61 - N° 4

P. 329-337 - août 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intervention de conseil VIH prénatal orienté vers le couple et communication conjugale autour du VIH (Essai ANRS 12127 Prenahtest)
  • M. Plazy, J. Orne-Gliemann, E. Balestre, M. Miric, S. Darak, M. Butsashvili, P. Tchendjou, F. Dabis, A. Desgrées du Loû
| Article suivant Article suivant
  • Homicide, schizophrénie et abus de substances : des liaisons dangereuses ?
  • S. Richard-Devantoy, A.I. Bouyer-Richard, F. Jollant, A. Mondoloni, M. Voyer, J.-L. Senon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.