Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The initial management of severe trauma patients at hospital admission - 14/08/13

Doi : 10.1016/j.annfar.2013.07.006 
A. Harrois , S. Hamada, C. Laplace, J. Duranteau, B. Vigué
 Département d’anesthésie-réanimation chirurgicale, université Paris-Sud, hôpital de Bicêtre, hôpitaux universitaires Paris-Sud, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, CHU de Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

The initial management of trauma patient is a critical period aiming at: stabilizing the vital functions; following a rigorous injury assessment; defining a therapeutic strategy. This management has to be organized to minimize loss of time that would be deleterious for the patients outcome. Thus, before patient arrival, the trauma team alert should lead to the initiation of care procedures adapted to the announced severity of the patient. Moreover, each individual should know its role in advance and the team should be managed by only one individual (the trauma leader) to avoid conflicts of decision. A rapid trauma injury assessment aims not only at guiding resuscitation (chest drainage, pelvic contention, to define the mean arterial pressure goal) but also to decide a critical intervention in case of hemodynamic instability (laparotomy, thoracotomy, arterial embolisation). This initial assessment includes a chest and a pelvic X-ray, abdominal ultrasound (extended to the lung) and transcranial Doppler (TCD). The whole body scanner with administration of intravenous contrast material is the cornerstone of the injury assessment but can be done for patients stabilized after the initial resuscitation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’accueil hospitalier du patient polytraumatisé est une période critique qui vise dans le même temps à : assurer une prise en charge réanimatoire des fonctions vitales, suivre une démarche diagnostique lésionnelle rigoureuse et mettre en place une stratégie thérapeutique adaptée. Cette prise en charge initiale doit être organisée pour minimiser les pertes de temps qui sont délétères pour le devenir du patient traumatisé. Ainsi, avant l’arrivée du patient, l’alerte de l’équipe médicochirurgicale permet le déclenchement de procédures de soins dont l’ampleur est adaptée à la gravité annoncée du traumatisé. Une organisation associant un chef d’équipe unique entouré de soignants dont le rôle est connu à l’avance assure une fluidité de la prise en charge à l’accueil. La réalisation d’un bilan lésionnel systématique rapide vise à la fois à guider la réanimation (drainage thoracique, contention pelvienne, définition de l’objectif de pression artérielle moyenne) mais également à cibler une intervention thérapeutique urgente en cas d’instabilité hémodynamique (laparotomie, thoracotomie, artérioembolisation). Ce bilan lésionnel comprend une radiographie de thorax, une radiographie de bassin et une échographie abdominale (désormais étendue au thorax) ainsi que des dopplers transcrâniens. Le scanner corps entier avec injection de produit de contraste reste la pierre angulaire du bilan lésionnel mais ne se conçoit que chez un patient stabilisé en salle de déchocage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Quality, Evaluation, Multiple trauma

Mots clés : Qualité, Évaluation, Traumatisme


Plan


 Article presented at Monothematic meeting of Sfar (Société française d’anesthésie et de réanimation): “Severe trauma: the first 24hours”, Paris, May 29th, 2013.
☆☆ This article is published under the responsibility of the Scientific Committee of the “Journée Monothématique 2013” de la SFAR (www.jmtsfar.com/). The editorial board of the Annales françaises d’anesthésie et de réanimation was not involved in the conception and validation of its content.


© 2013  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 7-8

P. 483-491 - juillet 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Update on prehospital emergency care of severe trauma patients
  • K. Tazarourte, E. Cesaréo, D. Sapir, A. Atchabahian, J.-P. Tourtier, N. Briole, B. Vigué
| Article suivant Article suivant
  • The initial management of trauma patients is an especially relevant setting to evaluate professional practice patterns
  • A. Harrois, P.-M. Mertes, K. Tazarourte, A. Atchabahian, J. Duranteau, O. Langeron, B. Vigué

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.