Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The management of femur shaft fracture associated with severe traumatic brain injury - 14/08/13

Doi : 10.1016/j.annfar.2013.07.010 
S. Mrozek, F. Gaussiat, T. Geeraerts
 Department of Anesthesiology and Intensive care, University Hospital of Toulouse, Équipe d’accueil « Modélisation de l’agression tissulaire et nociceptive », University Paul-Sabatier Toulouse 3, Hopital Purpan, 1, place du Dr-Baylac, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

The aim of this article is to describe the management of femoral shaft fractures in patients with severe traumatic brain injury (TBI). This is a major problem and two questions remain currently of interest: When and how to perform orthopedic surgery in severe TBI patients? The main point of perioperative management remains the prevention of secondary brain insults and the monitoring of intracranial pressure is essential especially in patients with intracranial lesions on the CT-scan. The “double hit” concept, suggesting that surgery by itself might increase the preexisting systemic inflammatory response, gives argument for very early or delayed surgery. Early definitive femoral osteosynthesis, if requires lengthy surgical procedure, does not seem appropriate in this context and “damage-control orthopedics” with external fixation seems to be a good alternative.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’objectif de cet article est d’analyser les différentes modalités de prise en charge des fractures de fémur chez les patients présentant un traumatisme crânien grave (TCG). Il s’agit d’un problème majeur et deux questions restent actuellement en suspens : quand et comment envisager une chirurgie périphérique chez les TCG ? L’objectif principal de la prise en charge reste la prévention des agressions systémiques d’origine secondaires et le monitorage de la pression intracrânienne en périopératoire est indispensable en cas de lésions au scanner cérébral pouvant s’aggraver en peropératoire. Le concept de « double hit » avec la majoration de la réaction inflammatoire systémique préexistante chez un TCG lors de l’addition d’une agression supplémentaire, par exemple une chirurgie périphérique, permet d’avancer des arguments pour une chirurgie très précoce ou retardée. L’ostéosynthèse fémorale définitive précoce, si elle conduit à une chirurgie longue et hémorragique, ne semble pas être appropriée dans ce contexte et le « Damage-control orthopaedics » précoce avec mise en place de fixateurs externes semble être une bonne alternative.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Severe traumatic brain injury, Femoral fracture, Double hit, Damage-control orthopedic

Mots clés : Traumatisme crânien grave, Fracture de fémur, Double hit, Damage-control orthopedic


Plan


 Article presented at Monothematic meeting of Sfar (Société française d’anesthésie et de réanimation): “Severe trauma: the first 24hours”, Paris, May 29th, 2013.
☆☆ This article is published under the responsibility of the Scientific Committee of the “Journée Monothématique 2013” de la Sfar (www.jmtsfar.com/). The editorial board of the Annales françaises d’anesthésie et de réanimation was not involved in the conception and validation of its content.


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 7-8

P. 510-515 - juillet 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Case scenario – thoracic trauma
  • P. Michelet, S. Boussen
| Article suivant Article suivant
  • Operative care and surveillance in severe trauma patients. Interference between resuscitation treatments and anaesthesiology, and consequence on immunity
  • R. Cinotti, A. Roquilly, P.-J. Mahé, D. Demeure-Dit-Latte, A.-M. Chupin, N. Josse-Chatel, C. Peneau, J. Paulus, C. Lejus, K. Asehnoune

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.