Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Operative care and surveillance in severe trauma patients. Interference between resuscitation treatments and anaesthesiology, and consequence on immunity - 14/08/13

Doi : 10.1016/j.annfar.2013.07.011 
R. Cinotti a, d, A. Roquilly b, c, d, P.-J. Mahé b, d, D. Demeure-Dit-Latte b, d, A.-M. Chupin b, d, N. Josse-Chatel b, d, C. Peneau b, d, J. Paulus b, d, C. Lejus b, d, K. Asehnoune b, , c, d
a Service d’anesthésie-réanimation chirurgicale, hôpital Guillaume-et-René-Laennec, boulevard Jacques-Monod, 44800 Saint-Herblain, France 
b Service d’anesthésie-réanimation chirurgicale, Hôtel Dieu, 1, place Alexis-Ricordeau, 44000 Nantes, France 
c Laboratoire UPRES EA 3826 « thérapeutiques cliniques et expérimentales des infections », faculté de médecine, 1, rue Gaston-Veil, 44000 Nantes, France 
d CHU, 44093 Nantes cedex, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Major trauma remains a worldwide cause of morbi-mortality. Early mortality is the consequence of hemorrhagic shock and traumatic brain injury. During early resuscitation, anaesthesia is often mandatory to perform surgery. It is mandatory to master the hemodynamic effects of hypnotic drugs in order to anticipate their potential deleterious effects in the setting of hemorrhagic shock. After early resuscitation, trauma patients present a high prevalence of nosocomial pneumonia, which sustains major morbidity. Nosocomial pneumonia are the consequence of an overwhelming systemic inflammatory response syndrome (SIRS) as well as a trauma-related immunosuppression. The administration of hemisuccinate of hydrocortisone modulates the SIRS and reduces the risk of nosocomial pneumonia as well as the length of mechanical ventilation. Finally in the operating theatre, fighting against hypothermia and un-anatomical positions, which can aggravate rhabdomyolysis, are both mandatory.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les polytraumatismes restent une cause majeure de morbi-mortalité dans le monde. La mortalité initiale est essentiellement la conséquence du choc hémorragique et des traumatismes crâniens. Au cours du déchoquage, l’initiation de l’anesthésie est indispensable pour la prise en charge chirurgicale. Une bonne connaissance des effets hémodynamiques des hypnotiques au cours du choc hémorragique est indispensable afin d’anticiper leurs potentiels effets délétères. La morbidité au décours de la phase initiale est caractérisée par une forte prévalence de pneumopathie nosocomiale. Ces pneumonies sont la conséquence d’un syndrome inflammatoire d’origine systémique (SIRS) excessif et d’une immunosuppression post-traumatique. L’hémisuccinate d’hydrocortisone permet de limiter l’importance du SIRS et de diminuer le risque de pneumopathie nosocomiale ainsi que la durée de ventilation mécanique. Enfin au cours de la prise en charge au bloc opératoire, il est indispensable de lutter contre l’hypothermie mais également contre les installations non anatomiques sur la table chirurgicale pour ne pas majorer le risque de rhabdomyolyse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Trauma, Haemorrhagic shock, Resuscitation, Anaesthesiology, Etomidate, Propofol, Ketamine, Cortico-surrenal, Hydrocortisone, Immunity, Immunosuppression

Mots clés : Trauma, Choc hémorragique, Réanimation, Anesthésiologie, Étomidate, Propofol, Kétamine, Cortico-surrénale, Immunité, Immunosuppression


Plan


 Article presented at Monothematic meeting of Sfar (Société française d’anesthésie et de réanimation): “Severe trauma: the first 24hours”, Paris, May 29th, 2013.
☆☆ This article is published under the responsibility of the Scientific Committee of the “Journée Monothématique 2013” de la Sfar (www.jmtsfar.com/). The editorial board of the Annales françaises d’anesthésie et de réanimation was not involved in the conception and validation of its content.


© 2013  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 7-8

P. 516-519 - juillet 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The management of femur shaft fracture associated with severe traumatic brain injury
  • S. Mrozek, F. Gaussiat, T. Geeraerts
| Article suivant Article suivant
  • The concept of damage control: Extending the paradigm in the prehospital setting
  • J.-P. Tourtier, B. Palmier, K. Tazarourte, M. Raux, E. Meaudre, S. Ausset, A. Sailliol, B. Vivien, L. Domanski, P. Carli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.