Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Trauma-induced coagulopathy - 14/08/13

Doi : 10.1016/j.annfar.2013.07.013 
A. Godier a, , S. Susen b
a Service d’anesthésie-réanimation chirurgicale, université Paris-Descartes, hôpital Cochin, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
b Pôle hématologie transfusion, université Lille Nord de France, CHRU de Lille, 59000 Lille, France 

Corresponding author. Service d’anesthésie-réanimation chirurgicale, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Hemorrhage is the leading cause of death in trauma patients who arrive alive at hospital. This type of hemorrhage has a “coagulopathic” component, specific to major trauma and associated with poor outcomes. Over the last decade, a better understanding of this trauma-induced coagulopathy lead to a new therapeutic approach requiring earlier and more aggressive management. This hemostatic resuscitation includes early activation of massive transfusion protocols with: 1) immediate delivery of blood packs with high ratios for RBC units: fresh frozen plasma: platelet-concentrates; 2) antifibrinolytics; 3) substitution of coagulation factors. However, early identification of coagulopathic patients requiring aggressive hemostatic resuscitation remains challenging, with an increasing role of point of care devices for hemostatic diagnosis and monitoring. Efforts have to be focused on the early diagnosis of coagulopathy for immediate delivery of blood products and coagulation factors to the right, accurately screened patients through pre-established protocols within the golden hour.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’hémorragie est la première cause de mortalité chez les patients traumatisés arrivant en vie à l’hôpital. La coagulopathie induite du traumatisé (TIC) a des caractéristiques physiopathologiques spécifiques et est associée à un pronostic défavorable. Ces dernières années, une meilleure compréhension de cette TIC a entraîné une évolution de la prise en charge, devenant plus rapide et plus agressive. Le traitement de cette coagulopathie inclut l’activation immédiate de protocoles de transfusion massive avec : 1) une délivrance rapide des produits sanguins labiles associés avec un ratio élevé plasma frais congelé/concentré plaquettaire/concentré de globules rouges ; 2) des antifibrinolytiques ; 3) des concentrés de facteurs de la coagulation. Cependant, la reconnaissance immédiate des patients qui bénéficieront de ces traitements hémostatiques reste une difficulté et nécessite des outils biologiques précis et rapide permettant triage, diagnostic et surveillance continue. Les efforts doivent donc se concentrer sur le diagnostic précoce de la coagulopathie afin d’obtenir rapidement les produits sanguins et les facteurs de la coagulation adaptés aux besoins de chaque patient suivant les protocoles préétablis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Trauma, Coagulopathy, Hemorrhage

Mots clés : Trauma, Coagulopathie, Hémorragie


Plan


 Article presented at Monothematic meeting of Sfar (Société française d’anesthésie et de réanimation): “Severe trauma: the first 24hours”, Paris, May 29th, 2013.
☆☆ This article is published under the responsibility of the Scientific Committee of the “Journée Monothématique 2013” de la Sfar (www.jmtsfar.com/). The editorial board of the Annales françaises d’anesthésie et de réanimation was not involved in the conception and validation of its content.


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 7-8

P. 527-530 - juillet 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The concept of damage control: Extending the paradigm in the prehospital setting
  • J.-P. Tourtier, B. Palmier, K. Tazarourte, M. Raux, E. Meaudre, S. Ausset, A. Sailliol, B. Vivien, L. Domanski, P. Carli
| Article suivant Article suivant
  • Trauma network for severely injured patients
  • P. Bouzat, C. Broux, F.X. Ageron, F. Thony, C. Arvieux, J. Tonetti, E. Gay, E. Rancurel, J.F. Payen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.