Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Trauma network for severely injured patients - 14/08/13

Doi : 10.1016/j.annfar.2013.07.014 
P. Bouzat a, C. Broux a, F.X. Ageron b, c, F. Thony d, C. Arvieux e, J. Tonetti f, E. Gay g, E. Rancurel h, J.F. Payen a,
a Pôle d’anesthésie réanimation, hôpital A.-Michallon, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble, France 
b Réseau Nord-Alpin des urgences (RENAU), centre hospitalier de la région d’Annecy, 1, avenue de l’Hôpital–Metz-Tessy, BP 90074, 74374 Pringy, France 
c Samu 74–Smur Annecy, centre hospitalier de la région d’Annecy, 1, avenue de l’Hôpital–Metz-Tessy, BP 90074, 74374 Pringy, France 
d Service central de radiologie et d’imagerie médicale, pôle imagerie, hôpital A.-Michallon, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble, France 
e Clinique de chirurgie digestive et de l’urgence, hôpital A.-Michallon, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble, France 
f Service d’orthopédie–traumatologie nord, hôpital A.-Michallon, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble, France 
g Service de neurochirurgie, hôpital A.-Michallon, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble, France 
h Samu 38–SMUR Grenoble, pôle urgences Samu, hôpital A.-Michallon, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Survival after severe trauma may depend on a structured chain of care from the management at the scene of trauma to hospital care and rehabilitation. In the USA, the trauma system is organized according to a pre-hospital triage by paramedics to facilitate the admission of patients to tertiary trauma centres. In France, trauma patients are transported to the most suitable facility, according to the on-scene triage by an emergency physician. Because French hospital's resources become scarce and expensive, the access to all techniques of resuscitation after severe trauma is restricted to tertiary trauma centres, at the expense of prolonged duration of transfer to these centres with a possible impact on mortality. The Northern French Alps Emergency Network created a regional trauma network system in 2008. This organization was based upon the interplay between the resources of each hospital participating to the network and the categorization of trauma severity at the scene. A regional registry allows the assessment of trauma system, which has included 3,690 severe trauma patients within the past 3years. Bystanders, medical call dispatch centres, and interdisciplinary trauma team should form a structured and continuous chain of care to allocate each severe trauma patient to the best place of treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La mise en place d’une chaîne de soins depuis le préhospitalier jusqu’à la rééducation est indispensable pour réduire la mortalité et la morbidité après un traumatisme sévère. Aux États-Unis, le circuit des patients traumatisés est organisé à partir du tri préhospitalier fait par des infirmiers spécialisés pour admettre les patients vers des centres de traumatologie de niveau 1 (trauma center). En France, le tri des patients est effectué par un médecin préhospitalier pour une admission vers le centre le plus adéquat. Pour des raisons financières et de ressources humaines, seuls certains hôpitaux sont dotés de tout le plateau technique nécessaire à la prise en charge des patients les plus graves. Cela peut engendrer des délais d’admission plus longs, avec un impact possible sur la mortalité. Le Réseau Nord–Alpin des urgences (RENAU) a créé en 2008 un réseau régional dédié à la traumatologie grave (TRENAU). Cette organisation est basée sur l’identification des ressources de chaque établissement participant au réseau (13 établissements) et sur la catégorisation des patients traumatisés en trois niveaux de gravité (A, B ou C) effectuée par des médecins sur les lieux de l’accident. L’activité du TRENAU est rapportée dans un registre régional qui compte 3690 patients sur les trois dernières années. Les témoins, les centres médicaux de régulation, et des équipes multidisciplinaires doivent former une chaîne structurée et continue de soin pour offrir à chaque patient traumatisé grave le meilleur traitement au meilleur endroit dans les meilleurs délais.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Trauma network, Multiple trauma, Triage, Resources

Mots clés : Réseau, Traumatisme, Triage


Plan


 Article presented at Monothematic meeting of Sfar (Société française d’anesthésie et de réanimation): “Severe trauma: the first 24hours”, Paris, May 29th, 2013.
☆☆ This article is published under the responsibility of the Scientific Committee of the “Journée Monothématique 2013” de la Sfar (www.jmtsfar.com/). The editorial board of the Annales françaises d’anesthésie et de réanimation was not involved in the conception and validation of its content.
☆☆☆ All authors are active members of the Northern French Alps Trauma Network (Trauma system du Réseau Nord-Alpin des Urgences, TRENAU, more information on www.renau.org/).


© 2013  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 7-8

P. 531-534 - juillet 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Trauma-induced coagulopathy
  • A. Godier, S. Susen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.