Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Greffe d’organes et Islam : une quête en climat de réticence ! - 17/02/08

Doi : ES-11-2004-1-4-1765-4629-101019-ART09 

M.S. Ben Ammar

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En Islam l’homme est seul responsable de ses actes devant Dieu. Nul ne peut dicter la conduite à un autre au nom de cette religion. Les références éthiques sont claires et la préservation de la vie prime sur tous les interdits. La règle de nécessité abroge les interdits à partir du moment où l’intérêt commun ou individuel le dicte. À partir de cette lecture des textes le don d’organes et leur greffe deviennent non seulement licites mais vivement recommandés au nom de la religion. C’est d’ailleurs l’avis exprimé clairement par l’ensemble des instances religieuses depuis plus de trois décennies. Les musulmans qui refusent le don d’organes et qui le font au nom de la religion sont seuls responsables de leur choix. Plusieurs raisons laissent penser que ce refus se justifie par d’autres raisons non exprimées.

Abstract

Organ grafting and Islam: search in a climate of silence

According to Islam, man is solely responsible for his acts before God. No one can, in the name of Islam, dictate the conduct of another. The ethical references are very clear and the preservation of life predominates over all other interdictions. The rule of necessity overrides interdictions whenever required by the necessities of common or individual interest. This reading of the texts makes organ transplantation not only licit but also highly recommended in the name of Islam. This is the opinion clearly expressed by religious leaders for more than three decades. Muslims who refuse organ transplantations, and who do so in the name of Islam, are making an individual choice. There are several reasons to believe that such refusals are based on unexpressed reasons.


Mots clés : Islam , don d’organes , greffe d’organes , solidarité , règle de nécessité

Keywords: Islam , organ donation , organ transplantation , solidarity , rule of necessity


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 4

P. 211-215 - novembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Greffes de cellules nerveuses dans la maladie de Parkinson
  • N. Kopp, M.P. Rethy, P. Cesaro
| Article suivant Article suivant
  • La mort invisible ou le problème de la mort cérébrale et des greffes d’organes au Japon
  • P. Chemouilli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.