Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise en récit de la souffrance de patients par des médecins généralistes - 17/02/08

Doi : ES-05-2005-2-2-0000-0000-101019-200502115 

C. Dumitru-Lahaye [1],

C. Haxaire [2]

Voir les affiliations

*
Financement MIRE (Convention MIRE 22/02 [1]).

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La souffrance psychique sous-tend nombre de motifs de consultation en médecine générale. Pour la prendre en charge, les généralistes n’ont pas reçu de formation spécifique et doivent développer un savoir pratique, issu de l’expérience. Bien que se disant simple « réceptacle » des plaintes exprimées, manquant d’outils d’analyse, les médecins des quatre groupes de discussion étudiés n’en pratiquent pas moins une « écoute active » qui s’avère parfois la meilleure prise en charge. Mais, faute d’outils d’analyse, communiquer cette expérience dans le groupe ne peut que passer par une mise en récit. Les séquences narratives construites autour des divers patients ont été retenues pour une analyse suivant le modèle greimasien. Des séries narratives évoquent les manifestations extrêmes de la souffrance psychique, des pleurs au suicide. Narrateur et acteur à la fois, le médecin généraliste s’y présente tantôt comme Sujet capable et désireux de répondre à la demande de soins du patient, tantôt comme actant contribuant à l’acquisition de l’Objet (prise en charge), lorsque le patient est Sujet. Si la place du Sujet médecin peut changer dans les schémas analysés, ce n’est que lorsque les patients Destinateurs sont hors du réel qu’il disparaît de l’axe du désir. Dans ce modèle, la prise en charge idéale, Objet du désir du Sujet médecin, n’est idéale que pour autant qu’elle réponde à l’attente implicite du patient en souffrance, ainsi acteur dans le processus mis en œuvre par le médecin, lorsque ce dernier se laisse mobiliser. C’est ici que joue ce savoir pratique que les médecins de notre étude possèdent presque à leur insu.

Abstract

The patient’s story of suffering as told by general practitioners

Psychic suffering is an underlying motive in many general medical consultations. General practitioners have no specific training to treat this suffering, and must develop practical knowledge, based on experience. Although they say they are simply “receptacles” for the complaints expressed, and lacking analytical tools, the doctors in four focus groups we have studied nonetheless practiced “active listening” which sometimes proves to be the best form of care. But without analytical tools, communicating this experience in the group can only take the form of a narrative account. The narrative sequences constructed around various patients have been selected for analysis according to the Greimassien actancial model. Narrative series evoke extreme manifestations of psychic suffering, from tears to suicide. Both narrator and actor, the general practitioner at times represents him/herself as a Subject capable of and wanting to respond to the patient’s call for care, and sometimes as an agent contributing to the acquisition of the Object (care), when the patient is the Subject. While the place of the doctor-Subject can change in the accounts analyzed, it is only when the patient-Destinators are outside of reality that the doctor disappears from the axis of desire. In this model the ideal treatment – Object of desire of the doctor-Subject – is only ideal insofar as it fulfils the implicit expectations of the suffering patient, who is an actor in the process set in motion by the doctor, insofar as the latter is willing to be mobilized. At this point comes into play the practical knowledge that the doctors in our study possess, almost without being aware of it.


Mots clés : médecin généraliste , souffrance psychique , savoir pratique , récit , modèle actanciel greimasien

Keywords: general practitioner , psychic suffering , practical knowledge , narratives , greimassien actancial model


Plan


*
Financement MIRE (Convention MIRE 22/02 [1]).



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 2

P. 88-95 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Récits sur la maladie
  • F. Quinche
| Article suivant Article suivant
  • Un regard sur la souffrance pendant la Grande Guerre, autour des écrits de Georges Duhamel
  • J. Ricard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.