Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Long thoracic nerve release for scapular winging: Clinical study of a continuous series of eight patients - 21/08/13

Doi : 10.1016/j.otsr.2013.07.010 
N. Maire, L. Abane, J.-F. Kempf, P. Clavert

the French Society for Shoulder and Elbow (SOFEC)1

  56, rue Boissonade, 75014 Paris, France.

 Service de chirurgie du membre supérieur, centre de chirurgie orthopédique et de la main, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 10, avenue Achille-Baumann, 67403 Illkirch cedex, France 

Corresponding author. Tel.: +33 3 88 55 21 51.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 21 août 2013
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Scapular winging secondary to serratus anterior muscle palsy is a rare pathology. It is usually due to a lesion in the thoracic part of the long thoracic nerve following violent upper-limb stretching with compression on the nerve by the anterior branch of thoracodorsal artery at the “crow's foot landmark” where the artery crosses in front of the nerve. Scapular winging causes upper-limb pain, fatigability or impotence. Diagnosis is clinical and management initially conservative. When functional treatment by physiotherapy fails to bring recovery within 6months and electromyography (EMG) shows increased distal latencies, neurolysis may be suggested. Muscle transfer and scapula-thoracic arthrodesis are considered as palliative treatments. We report a single-surgeon experience of nine open neurolyses of the thoracic part of the long thoracic nerve in eight patients. At 6months’ follow-up, no patients showed continuing signs of winged scapula. Control EMG showed significant reduction in distal latency; Constant scores showed improvement, and VAS-assessed pain was considerably reduced. Neurolysis would thus seem to be the first-line surgical attitude of choice in case of compression confirmed on EMG. The present results would need to be confirmed in larger studies with longer follow-up, but this is made difficult by the rarity of this pathology.

Level of evidence

III.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Scapular winging, Long thoracic nerve, Neurolysis


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.