Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Asthme : physiopathologie, diagnostic et suivi d'une maladie chronique des voies aériennes - 22/08/13

[6-039-A-20]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(13)60877-4 
A. Bourdin a, , P. Chanez b
a Département des maladies respiratoires, Hôpital Arnaud-de-Villeneuve, CHU Montpellier, Inserm U1046, Université Montpellier 1, Université Montpellier 2, 371, avenue du Doyen-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 
b Département des maladies respiratoires, AP-HM, Inserm CNRS U 1067 UMR7733, Aix-Marseille Université, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 16
Iconographies 16
Vidéos 0
Autres 3

Résumé

L'asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies aériennes. Les mécanismes inflammatoires en cause rendent compte d'une désorientation de la réponse immunitaire en réponse à une stimulation virale, allergénique ou par d'autres polluants de l'atmosphère. La théorie hygiéniste repose sur le paradigme Th1/Th2 qui ne se vérifie pas toujours. L'hyperréactivité bronchique est un élément physiopathologique majeur accessible en routine et faisant partie intégrante de la définition. Affirmer le diagnostic d'asthme impose une rigueur clinique importante, corroborée par des examens complémentaires lorsque ce diagnostic semble possible à remettre en cause, notamment en cas de réponse insuffisante au traitement. La chronicité et la variabilité de la maladie imposent de bien assimiler les critères de suivi. La notion de contrôle est fondamentale, accessible à tous et même sans examen complémentaire, et essentiellement basée sur les symptômes et la nécessité de recours aux traitements de secours (bêta 2 agonistes de court délai d'action en général). Les exacerbations sont des épisodes dépassant 48heures et ne doivent pas être tolérées. Les risques présents (l'asthme aigu grave) et futurs (déclin de la fonction respiratoire, effets secondaires des traitements) doivent être pris en compte pour élaborer des stratégies de prise en charge efficientes pour le patient et au plan socioéconomique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Asthme, Hyperréactivité bronchique, Inflammation, Asthme sévère, Risque futur


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Dyskinésies ciliaires primitives de l'enfant
  • S. Blanchon, J.-F. Papon, N. Beydon, A. Tamalet, E. Escudier, A. Clement, G. Thouvenin
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge de l'asthme
  • A. Bourdin, P. Chanez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.