Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le Cannabis en France au xixe siècle : une histoire médicale - 23/08/13

Doi : 10.1016/j.evopsy.2013.06.004 
Jacques Arveiller
 Professeur des universités émérite, Psychiatre des hôpitaux, université de Caen, sciences de l’éducation, esplanade de la paix, 14032 Caen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 34
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Ce texte se propose de retracer l’histoire du Cannabis (haschich) dans la France du xixe siècle. Dans un premier temps est rappelé l’état des connaissances concernant le cannabis au début du xixe siècle. Sont distingués les origines géographiques et les trajets qu’empruntent ces connaissances à partir de l’Inde, du Proche-Orient et du Maghreb, jusqu’au milieu du xixe siècle. On se centre ensuite sur l’œuvre de l’aliéniste Joseph Moreau de Tours (1804–1884), ainsi que celle de ses prédécesseurs français comme Alexandre Brierre de Boismont (1787–1881). Le voyage de Moreau en Orient est évoqué, ainsi que le contexte culturel du Romantisme, dans lequel il évolue. Est examinée la réception par les médecins de son livre de 1845, qui contient une théorie de l’aliénation mentale et une proposition thérapeutique de soigner cette aliénation avec du cannabis. On envisage ensuite le destin qui sera celui cannabis, considéré en médecine comme un médicament, dans la seconde moitié du xixe siècle : indications de plus en plus larges puis retombée des espoirs. Le rôle joué par les pharmaciens dans l’extraction des principes actifs est détaillé, en particulier autour de l’épidémie de choléra en 1848. Est ensuite identifiée la place tenue par le cannabis en thérapeutique psychiatrique dans la seconde moitié du xixe siècle. Le cannabis sera progressivement considéré par la médecine non plus comme un médicament, mais comme un poison, avec les problèmes de santé publique qu’il entraîne. À partir des années 1870 se décrit alors une nouvelle catégorie nosographique : celle des psychoses toxiques parmi lesquelles figureront les folies hachichiques. Après une évocation du rôle tenu par le cannabis comme outil d’exploration du psychisme, dans les débuts de la psychologie scientifique, est rappelée la constitution, à la fin du xixe siècle, du champ des toxicomanies, où la psychiatrie est requise pour soigner non plus seulement les conséquences, mais aussi les causes de l’auto-intoxication. Le rôle tenu par la médecine pour la diffusion du cannabis en Occident au xixe siècle est enfin souligné.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

This text draws a history of cannabis (hashish) in xixth century France, based on the study of medical, pharmaceutical and psychiatric texts. First is recalled the state of knowledge concerning cannabis at the beginning of the century. Are distinguished the geographical origins of such a knowledge, with paths leading from India, Near-East and North Africa until mid-xixth century. The work of the alienist Joseph Moreau de Tours (1804–1884) is then exposed, as well as the preceding contributions of Alexandre Brierre de Boismont (1787–1881). The travel of Moreau in Orient is evoked, and the cultural context of Romanticism. The acceptance of Moreau's book of 1845 by contemporary medical readers is commented. This book gives a general theory concerning mental illness, and a proposal for curing such illnesses with cannabis. The subsequent history of cannabis, considered as a medical remedy in the second half of xixth century is drawn as rise and fall of therapeutical hopes. The role of French chemists for the extraction of active principles is detailed, focused on the 1848 cholera epidemic. Cannabis as a psychiatric treatment after 1845 is specially analysed. Cannabis will then be progressively considered as a poison, responsible of public health problems. From the 1870 years is outlined a new nosographical category: toxic psychoses, among which “folies hachichiques” (cannabic madnesses). A brief sketch is drawn, of cannabis considered as a tool for psychological investigation at the beginnings of scientific psychology, with Charles Richet. At the end of xixth century is built the new frame of drug addictions (toxicomanias), in which cannabis addiction will take place. Psychiatry will then be involved in the treatment not only of the consequences but of the psychological causes of drug consumption. The role played by medicine in the diffusion of cannabis use in Occident is finally underlined.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cannabis, Haschich, Histoire de la médecine, Histoire de la psychiatrie, Histoire de la pharmacie, Moreau de Tours JJ., Brierre de Boismont A.

Keywords : Cannabis, Hashish, History of medicine, History of psychiatry, History of pharmacology, Moreau de Tours JJ., Brierre de Boismont A.


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Arveiller J. Le Cannabis en France au xixe siècle : une histoire médicale. Evol Psychiatr 2013;78(3): pages (pour la version papier) ou adresse URL et date de consultation (pour la version électronique).


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 78 - N° 3

P. 451-484 - juillet 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les prises de risque sexuel liées au VIH-sida chez les homosexuels masculins : synthèse des recherches sociologiques et psychologiques, perspectives cliniques
  • Pierre Bonny, François Sauvagnat
| Article suivant Article suivant
  • La consommation de substances psychoactives chez les personnes gaies, lesbiennes et bisexuelles : état de la littérature
  • Didier Acier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.