Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Point 2013 sur les vulvodynies - 06/09/13

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2013.06.008 
C. de Belilovsky
 Consultation de dermatologie-pathologie vulvaire, institut Alfred-Fournier, 25, boulevard Saint-Jacques, 75014 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les vulvodynies provoquées représentent la première cause de dyspareunie avant la ménopause. Les brûlures ou douleurs ressenties au cours des vulvodynies correspondent à une douleur neurogène à laquelle s’ajoutent selon les cas une hypersensibilité de la muqueuse vulvaire (le plus souvent vestibulaire), un dysfonctionnement des muscles périnéaux, un trouble de la perception générale de la douleur et/ou un syndrome douloureux associé tel que fibromyalgie, glossodynie, cystite interstitielle… Les infections vaginales telles que candidoses et vaginoses représentent des facteurs de risque importants. Les patientes sont souvent décrites comme vulnérables, pessimistes, avec un sentiment de culpabilité vis-à-vis de leur partenaire et une tendance à surestimer la douleur, ce qui entraîne des réactions catastrophiques de dramatisation de la douleur (rumination, amplification, désespoir) et des conduites d’évitement (modèle peur-évitement). Le diagnostic repose sur l’interrogatoire, l’examen clinique (test du coton-tige) et l’élimination d’une infection vaginale. La prise en charge est multidisciplinaire associant des soins locaux (émollients, anesthésiants, hormonothérapie locale si besoin), des séances de kinésithérapie vaginale spécialisées, un traitement médicamenteux de la douleur à l’aide d’antidépresseurs (amitriptyline…) ou d’anticonvulsivants (prégabaline…) et une prise en charge psycho-sexologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Provoked vestibulodynia represents the most frequent cause of dyspareunia before menopause. Vulvodynia's pain and burning sensations are related to neuropathic pain and associated to various degrees of vulvar mucosal hypersensitivity (mostly in the vestibular area), pelvic floor muscles dysfunction, a disorder of general perception of pain and/or various complex regional pain syndromes such as fibromyalgia, glossodynia, painful bladder syndrome (interstitial cystitis)… Vaginal infections such as candidiasis and vaginosis are important trigger and risk factors. Women suffering from vulvodynia are often described as vulnerable, pessimistic, developing feelings of guilt towards their partner. They tend to be hyper vigilant to their pain and develop catastrophizing reactions (rumination, magnification and helplessness) and avoidance/escape behaviors (fear-avoidance model). Diagnosis is based on medical history, clinical examination (Q-tip test) and exclusion of vaginitis. Treatment consists of a multidisciplinary approach involving topical therapies (emollients, anesthetics, hormonotherapy if necessary), pelvic floor physiotherapy with electromyographic biofeedback, drug treatment of pain with antidepressants (amitriptyline…) or anticonvulsants (pregabaline…) and a psychosexual support.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Vulvodynie, Vestibulodynie provoquée

Keywords : Vulvodynia, Provoked vestibulodynia


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 9

P. 505-510 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La contraception du post-partum : à propos de 600 patientes dont 129 revues à la consultation post-natale
  • F. Blangis, P. Lopes, B. Branger, P. Garnier, H.-J. Philippe, S. Ploteau
| Article suivant Article suivant
  • Déclenchement de l’ovulation par agonistes du GnRH en FIV et soutien de la phase lutéale chez les femmes à risque d’hyperstimulation ovarienne
  • A. Guivarc’h-Levêque, F. Jaffré, L. Homer, L. Moy, G. Priou, D. Colleu, I. Denis, P. Arvis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.