Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Présentation clinique et prise en charge des myosites aiguës dans les inflammations orbitaires non spécifiques - 14/09/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.09.012 
E. Halimi , R. Rosenberg, O. Wavreille, S. Bouckehove, N. Franquet, P. Labalette
 Service d’ophtalmologie, université Lille Nord de France, hôpital Claude-Huriez, CHRU de Lille, 2, rue Michel-Polonovski, 59037 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les myosites aiguës représentent la deuxième entité la plus fréquente des inflammations orbitaires non spécifiques. Nous décrirons leurs caractéristiques cliniques et évolutives. Il s’agit d’une étude rétrospective de dix cas. Le diagnostic de myosite aiguë était posé sur des arguments cliniques et d’imagerie. Notre étude porte sur cinq hommes et cinq femmes. L’âge moyen était de 35,8ans (17–59ans). Les signes cliniques étaient : douleur majorée à la mobilisation du globe (10/10), diplopie (4/10), exophtalmie (6/10), baisse d’acuité visuelle (3/10), œdème palpébral (6/10), hyperémie conjonctivale (7/10), sclérite antérieure (2/10), épisclérite (2/10), chémosis (4/10), rétraction palpébrale supérieure (1/10), limitation de l’oculomotricité (3/10), signes au fond d’œil (2/10). L’imagerie montrait un épaississement d’un ou plusieurs muscles oculomoteurs (10/10). La récupération était totale sous traitement anti-inflammatoire pour six patients. Trois patients ont présenté une récidive. Un patient a présenté un rebond lors de la décroissance du traitement. Les myosites aiguës se définissent par une douleur à la mobilisation du globe oculaire, des signes inflammatoires et un épaississement musculaire à l’imagerie. Devant un tableau typique, il est possible de surseoir à l’analyse histopathologique. Celle-ci reste indiquée en cas de mauvaise réponse au traitement, de passage à la chronicité ou de suspicion d’infiltration tumorale. Le diagnostic de myosite aiguë peut être suspecté dès l’examen clinique devant des signes constants et bien définis. Une inflammation de contiguïté est souvent associée. La thérapeutique repose sur un traitement anti-inflammatoire stéroïdien ou non stéroïdien, administré isolément ou successivement. Les récidives sont fréquentes sans altérer le pronostic final.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Acute myositis is the second most common component of non-specific orbital inflammation. We will describe its clinical features and natural history. This is a retrospective study of 10 cases. The diagnosis of acute myositis was based on clinical and imaging criteria. Our study includes five men and five women. The average age was 35.8 years (17–59 years). Clinical symptoms were: pain increased on eye movement (10/10), diplopia (4/10), proptosis (6/10), visual loss (3/10), lid edema (6/10), conjunctival hyperemia (7/10), anterior scleritis (2/10), episcleritis (2/10), chemosis (4/10), upper lid retraction (1/10), limitation of eye movement (3/10), fundus abnormalities (2/10). Imaging showed thickening of one or more extraocular muscles (10/10). Recovery was complete with anti-inflammatory therapy in six patients. Three patients experienced recurrence, and one patient had a clinical rebound upon tapering the treatment. Acute myositis can be defined by pain on eye movement, signs of inflammation, and extraocular muscle thickening on imaging. If the clinical presentation is typical, histopathological analysis can be deferred but remains necessary in cases of poor response to treatment, chronic duration or suspicion of tumor infiltration. The diagnosis of acute myositis may be suspected in the presence of consistent, well-defined clinical signs. Contiguous inflammation is often associated. Treatment is based on steroids or non-steroidal treatment anti-inflammatory therapy, administered alone or consecutively. Recurrences are frequent but do not alter the final prognosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Myosite aiguë, Inflammation orbitaire non spécifique, Biopsie des muscles oculomoteurs

Keywords : Acute myositis, Idiopathic orbital inflammation, Extraocular muscle biopsy


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 7

P. 567-574 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Opacification secondaire d’implants intraoculaires acryliques hydrophiles : à propos de deux cas
  • A. Portmann, A. Miri, C. Genevois, L. Chevalier, D. Genty, A. François, M. Muraine, O. Genevois
| Article suivant Article suivant
  • Comparison of clinical efficacy: Nd:YAG laser rates after implantation of AcrySof® SN60WF, Akreos® AO-MI60 and Hoya® YA-60BB
  • A.-M. Bourdiol Ducasse, V. Guerzider, L. Velasque, M. Dominguez, A. Lafuma, J. Robert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.