Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Abcès de cornée sur port de lentilles de contact : aspects cliniques, microbiologiques et thérapeutiques - 14/09/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.06.026 
L. Benhmidoune , A. Bensemlali, M. Bouazza, R. Karami, H. El Mansouri, M. El Belhadji, R. Rachid, A. Chakib, A. Amraoui
 Service d’ophtalmologie, hôpital 20 Août 1953, CHU Ibn Rochd, quartier des Hôpitaux Anfa, rue Lahcen-Laarjoune, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant. 65, boulevard Omar El Idrissi, Résidence Prestige du jardin, Apt 14, Mers Sultan, 20500 Casablanca, Maroc.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les abcès de cornée chez les porteurs de lentille de contact sont de plus en plus fréquents, et peuvent parfois entraîner des tableaux sévères. Le but de notre travail est de définir les caractères épidémiologiques, cliniques, microbiologiques et thérapeutiques de ces abcès dans notre contexte.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective descriptive non comparative d’une série de cas de patients présentant un abcès de cornée suite au port de lentilles de contact colligés entre janvier 2009 et janvier 2012.

Résultats

L’âge moyen de nos patients était de 22ans avec un sex-ratio F/H de 7,5. Des facteurs de risque généraux ont été retrouvés dans 17,5 % des cas. La durée moyenne d’hospitalisation était de 15jours. Parmi nos patients, 58,8 % portaient des lentilles cosmétiques et 41,2 % des lentilles correctrices. Le délai moyen de consultation était de cinq jours. Les signes cliniques étaient dominés par une douleur et rougeur oculaires, avec une baisse d’acuité visuelle qui était inférieure à 1/10 chez 82,3 % des patients. Dans 70,6 % des cas, l’abcès était central. Sa taille moyenne était de 4,3mm. Une réaction de la chambre antérieure était retrouvée dans 47,1 %. Le prélèvement bactériologique sur la cornée était positif dans 47,8 %. Les germes retrouvés étaient le Staphylococcus aureus, le Pseudomonas aeruginosa et les Acanthamœba. Les prélèvements sur la lentille et le liquide de conservation étaient positifs dans 73,6 % des cas. L’évolution a été favorable sous un traitement antibiotique local et général adapté aux résultats microbiologiques dans seulement 41,2 % des cas. Chez le reste des patients, une opacité séquellaire gênante persistait.

Discussion

Le port de lentille de contact cosmétique et thérapeutique est une cause importante d’abcès de cornée. Le retard de consultation donne des tableaux sévères avec non amélioration de l’acuité visuelle.

Conclusion

L’ophtalmologiste a un rôle important dans la prévention des complications du port de lentille de contact, par une meilleure information sur l’hygiène, et le suivi de ses patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Corneal ulcers in contact lens wearers are becoming more common, and can sometimes lead to severe complications. The purpose of this study is to define the epidemiological, clinical, microbiological and therapeutic considerations of these ulcers within the above context.

Patients and methods

We conducted an uncontrolled, descriptive, retrospective study of 51 patients presenting with contact lens related corneal ulcers to the ophthalmology department of the August 20, 1953 Hospital in Casablanca between January 2009 and January 2012.

Results

The average age of our patients was 22 years, with a gender ratio of 7.5 female to male. General risk factors (diabetes and tuberculosis) were found in 17.5% of cases. The average length of hospital stay was 15 days. Of our patients, 58.8% wore cosmetic contact lenses and 41.18% wore therapeutic contact lenses. Mean duration prior to consultation was 5 days. The predominant clinical signs were eye pain and redness, with a decrease in visual acuity worse than 1/10 in 82.3% of patients. In 70.6% of cases, the ulcer was central. The average size was 4.3mm. An anterior chamber reaction was found in 47.1%. Corneal bacterial cultures were positive in 47.8%. Pathogens found were Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa and Acanthamœba. Contact lens and solution cultures were positive in 73.6% of cases. Outcomes were favorable with local and systemic antibiotic treatment adapted to microbiological results in only 41.2% of cases. In the remaining patients, significant secondary opacities persisted.

Discussion

Cosmetic and therapeutic contact lens wear is a major cause of corneal ulcer. Delayed consultation results in severe sequelae with persistently decreased visual acuity.

Conclusion

The ophthalmologist plays an important role in preventing complications of contact lens wear, through better hygiene instruction and follow-up of his or her patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Abcès de cornée, Kératites infectieuses, Lentilles de contact, Lentilles cosmétiques

Keywords : Corneal ulcer, Infectious keratitis, Contact lenses, Cosmetic lenses


Plan


 Sujet communiqué lors du 24e congrès de la Société marocaine d’ophtalmologie en mai 2011.


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 7

P. 594-599 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Uvéite syphilitique et surdité : à propos d’un cas
  • N. Bonnin, E. Rousseau, M. André, O. Aumaître, F. Bacin, F. Chiambaretta
| Article suivant Article suivant
  • Neurorétinite stellaire bilatérale révélant un phéochromocytome
  • S. El haddad, N. Benchekroun, A. Rhafour, S. Ahbeddou, I. Rhafour, I. Imdary, S. Idrissi Alami, G. Soufi, A. Berraho

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.