Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rétinite virale secondaire à une injection intravitréenne de triamcinolone - 14/09/13

Viral retinitis following intravitreal triamcinolone injection

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.08.015 
I. Zghal, I. Malek , C. Amel, O. Soumaya, H. Bouguila, L. Nacef
 Service d’ophtalmologie A, institut « Hédi Raies » d’ophtalmologie, boulevard 9-Avril, Bab Saadoun, 1006 Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les rétinites virales nécrosantes sont liées au virus de la famille Herpès viridae plus particulièrement à l’herpès simplex virus (HSV), au varicelle zoster virus (VZV) et parfois au cytomégalovirus (CMV). Le diagnostic positif est suspecté cliniquement et le traitement doit être introduit en urgence sur présomption clinique. Nous rapportons le cas d’une rétinite virale nécrosante qui a été observée chez un patient trois mois après une injection intravitréenne (IVT) d’acétonide de triamcinolone, pour œdème maculaire diabétique. Une angiographie à la fluorescéine avait montré une vascularite occlusive temporale supérieure. Une amplification génique réalisée sur l’humeur aqueuse avait isolé le virus CMV. Le diagnostic de rétinite virale à CMV a été porté et le patient a été mis sous ganciclovir. La rétinite à CMV est rarissime chez l’immunocompétent, elle représente toutefois la cause la plus fréquente d’uvéite postérieure de l’immunodéprimé. Son incidence reste méconnue. L’immunodépression locale, la dose ainsi que la fréquence des injections, peuvent expliquer la survenue de cette rétinite à pronostic sévère.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Necrotizing viral retinitis is associated with infection by the Herpes family of viruses, especially herpes simplex virus (HSV), varicella zoster virus (VZV) and occasionally cytomegalovirus (CMV). When the diagnosis is suspected clinically, antiviral therapy must be instituted immediately. We report the case of a patient presenting with necrotizing viral retinitis 3 months following intravitreal injection of triamcinolone acetonide for diabetic macular edema. Fluorescein angiography demonstrated a superior temporal occlusive vasculitis. A diagnostic anterior chamber paracentesis was performed to obtain deoxyribo-nucleic acid (DNA) for a polymerase chain reaction (PCR) test for viral retinitis. PCR was positive for CMV. The patient was placed on intravenous ganciclovir. CMV retinitis is exceedingly rare in immunocompetent patients; however, it remains the most common cause of posterior uveitis in immunocompromised patients. The incidence of this entity remains unknown. Local immunosuppression, the dose and the frequency of injections may explain the occurrence of this severe retinitis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rétinite virale, Cytomégalovirus, Intravitréenne, Acétonide de triamcinolone, Œdème maculaire, Diabète

Keywords : Viral retinitis, Cytomegalovirus, Intravitreal, Triamcinolone acetonide, Macular edema, Diabetes


Plan


 Le texte de cet article est également publié en intégralité sur le site de formation médicale continue du Journal français d’ophtalmologie www.e-jfo.fr/, sous la rubrique « Clinique » (consultation gratuite pour les abonnés).


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 7

P. e129-e132 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Occlusion mixte : de l’artère ciliorétinienne et de la veine centrale de la rétine par hyperhomocystéinémie (à propos d’un cas)
  • Z. Berkani, Y. Kitouni, A. Belhadj, K. Sifi, N. Abbadi, C. Bellatrache, D. Hartani, R. Kherroubi
| Article suivant Article suivant
  • Ptôsis associé à une pachydermopériostose
  • N. Ben Rayana-Chekir, S. Khochtali, S. Yakoubi, F. Touzani, F. Ben Hadj Hamida

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.