Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le rapport alpha/bêta revisité à l’heure de l’hypofractionnement - 19/09/13

Doi : 10.1016/j.canrad.2013.06.035 
C. Hennequin a, , b , B. Dubray c, d
a Service de cancérologie-radiothérapie, hôpital Saint-Louis, AP–HP, 1, avenue Claude-Vellefeaux, 75475 Paris, France 
b Université Paris Diderot Paris VII, 75475 Paris, France 
c Département de radiothérapie et de physique médicale, centre Henri-Becquerel, rue d’Amiens, 76000 Rouen, France 
d QuantIF-Litis (EA 4108), faculté de médecine et de pharmacie, université de Rouen, 76000 Rouen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En pratique quotidienne, les fortes doses par séance restent déconseillées car source de lésions tardives des tissus sains. Les techniques avancées de la radiothérapie moderne et la constatation que certaines tumeurs pourraient avoir une sensibilité au fractionnement proche de celle des tissus sains remettent à l’ordre du jour la question des schémas hypofractionnés. L’estimation du rapport α/β nécessite des données cliniques rigoureuses et nombreuses, comportant idéalement des patients traités avec des doses par fraction et des doses totales ayant varié indépendamment. La repopulation tumorale doit être prise en compte lorsque l’étalement est modifié. Malgré les discordances entre publications, les rapports α/β du cancer de la prostate et du cancer du sein (en situation postopératoire) seraient respectivement de l’ordre de 2,5Gy et de 4Gy. S’il est encore trop tôt pour changer nos pratiques habituelles, le temps est venu pour construire des essais contrôlés comparant différents schémas de fractionnement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Large doses per fraction are not recommended in daily radiotherapy due to a higher risk of late normal tissue injury. The technical refinements of modern radiotherapy and suggestions that some tumors could be sensitive to dose per fraction have renewed the interest in hypofractionated schedules. The estimation of α/β ratio value requires large samples of carefully evaluated patients in whom total and fractional doses have varied independently. Tumor repopulation has to be considered when the treatment duration is altered. Without setting aside conflicting publication, the α/β ratio values for prostate and breast (after lumpectomy) cancers could be as low as 2.5Gy and 4Gy, respectively. While it is too early to change our routine protocols, the time has come to conduct clinical trials comparing different fractionation schedules.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Radiothérapie, Dose par fraction, Rapport α/β, Cancer de prostate, Cancer du sein

Keywords : Radiotherapy, Dose per fraction, Alpha-beta ratio, Prostate cancer, Breast cancer


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5-6

P. 344-348 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Radiosensibilité individuelle : les tests vont changer nos pratiques
  • J. Lacombe, O. Riou, J. Solassol, A. Mangé, C. Bourgier, P. Fenoglietto, A. Pèlegrin, M. Ozsahin, D. Azria
| Article suivant Article suivant
  • Hypofractionnement à visée curative dans le cancer de la prostate
  • S. Supiot, G. Créhange, I. Latorzeff, P. Pommier, A. Paumier, E. Rio, G. Delaroche, S. Guérif, C. Catton, J. Martin, A. Lisbona

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.