Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypofractionnement à visée curative dans le cancer de la prostate - 19/09/13

Doi : 10.1016/j.canrad.2013.05.005 
S. Supiot a, , G. Créhange b, I. Latorzeff c, P. Pommier d, A. Paumier a, E. Rio a, G. Delaroche e, S. Guérif f, C. Catton g, J. Martin h, A. Lisbona i
a Département de radiothérapie, institut de cancérologie de l’Ouest Nantes-Angers, boulevard Jacques-Monod, 44805 Saint-Herblain, France 
b Département de radiothérapie, centre Georges-François-Leclerc, 1, rue du Professeur-Marion, 21000 Dijon, France 
c Groupe Oncorad Garonne, clinique Pasteur, L’Atrium, 1, rue de la Petite-Vitesse, 31300 Toulouse, France 
d Département de radiothérapie, centre Léon-Bérard, 28, rue Laennec, 69008 Lyon, France 
e Département de radiothérapie, institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, 108 bis, avenue Albert-Raimond, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 
f Département de radiothérapie, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers, France 
g Department of radiation oncology, Princess Margaret Hospital, 200 Elizabeth Street BCS-045, ON M5G 2C4 Toronto, Canada 
h Department of radiation oncology, Calvary Mater Newcastle, Locked Bag 7, Hunter Regional Mail Centre, NSW 2310 Waratah, Australie 
i Service de physique médicale, institut de cancérologie de l’Ouest Nantes-Angers, boulevard Jacques-Monod, 44805 Saint-Herblain, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La radiothérapie occupe une place centrale dans la prise en charge des cancers de la prostate, mais l’étalement du traitement sur près de deux mois pose des problèmes de fatigue liée aux déplacements répétitifs, notamment pour les patients les plus âgés, mais aussi de coût global du traitement, incluant temps d’occupation de la machine et transport. Pour répondre à cette difficulté, différentes équipes ont développé des protocoles de radiothérapie hypofractionnée cherchant à maintenir une efficacité et une toxicité identiques tout en réduisant la durée totale du traitement. Ces protocoles hypofractionnés font appel aux techniques récentes de radiothérapie guidée par l’image et de radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI). L’analyse de séries monocentriques a validé la faisabilité d’un hypofractionnement « léger » à des doses par fraction de moins de 6Gy. De même, différentes équipes ont montré la possibilité d’une irradiation stéréotaxique permettant de délivrer des protocoles de radiothérapie hypofractionnée « sévère » à des doses de plus de 6Gy par fraction. Quelle que soit la dose par fraction, l’analyse des données actuelles permet de conclure qu’une radiothérapie hypofractionnée n’engendre pas de toxicité majorée à moyen terme et pourrait même améliorer le taux de contrôle biochimique. Des études ayant pour objectifs de démontrer une non infériorité sont attendues pour valider définitivement la place de l’irradiation hypofractionnée dans le traitement des cancers de la prostate.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Radiotherapy plays a central role in the management of localized prostate cancer, but the total duration of treatment of nearly 2months poses not only problems of fatigue related to repetitive transports, especially for older patients, but also increases the overall cost of treatment including linear accelerators occupancy and patient transportation. To address this problem, various teams have developed hypofractionated radiotherapy protocols seeking to maintain the same efficacy and toxicity while reducing the total duration of treatment. These hypofractionated protocols require recent techniques such as image-guided radiation therapy (IGRT) and intensity-modulated radiation therapy (IMRT). Single centre series have validated the feasibility of “light” hypofractionation schemes at doses per fraction less than 6Gy Similarly, different teams have shown the possibility of stereotactic irradiation for delivering “severe” hypofractionation schemes at doses greater than 6Gy per fraction. Whatever the dose per fraction, the current clinical data support the conclusion that hypofractionated radiotherapy does not increase mid-term toxicity and could even improve biochemical control. Studies with the objective of demonstrating non-inferiority are expected to definitively validate the role of hypofractionated irradiation in the treatment of prostate cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fractionnement, Hypofractionnement, Stéréotaxie, Cancer, Prostate, Radiothérapie

Keywords : Hypofractionation, Stereotactic, Cancer, Prostate, Radiotherapy


Plan


© 2013  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5-6

P. 349-354 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le rapport alpha/bêta revisité à l’heure de l’hypofractionnement
  • C. Hennequin, B. Dubray
| Article suivant Article suivant
  • Hypofractionnement en radiothérapie : l’éternel retour
  • J.-M. Cosset, F. Mornex, F. Eschwège

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.