Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Radiothérapie guidée par l’image et partage des tâches avec les manipulateurs en électroradiologie : expérience de Clermont-Ferrand - 19/09/13

Doi : 10.1016/j.canrad.2013.06.033 
G. Loos , J. Moreau, J. Miroir, C. Benhaïm, J. Biau, C. Caillé, A. Bellière, M. Lapeyre
 Département de radiothérapie, centre Jean-Perrin, 58, rue Montalembert, BP 392, 63011 Clermont-Ferrand cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les différentes techniques de radiothérapie guidée par l’image posent la question des modalités de réalisation du contrôle du positionnement du patient avant séance d’irradiation et du partage des tâches entre oncologues radiothérapeutes et manipulateurs en électroradiologie. Pour faire une délégation de tâches aux manipulateurs en électroradiologie avec sécurisation du processus, il a été mis en place des procédures et modes opératoires dans trois situations : contrôle par imagerie de basse énergie (kV-kV) sur repère osseux, contrôle par imagerie de basse énergie sur repères fiduciels pour les cancers de prostate et contrôle par tomographie conique pour les cancers de la prostate. Les contrôles par ces trois techniques de radiothérapie guidée par l’image demandent un temps supplémentaire médical non négligeable. Du fait de la compétence en imagerie des manipulateurs en électroradiologie, la délégation de tâches est possible au quotidien. Cependant, pour sécuriser le processus, la formation initiale et le contrôle régulier des compétences sont indispensables. L’analyse de la comparaison de l’utilisation des clichés bidimensionnels de basse énergie sur les structures osseuses a permis de réaliser une délégation partielle de ce contrôle aux manipulateurs en électroradiologie. Le contrôle du positionnement de la prostate grâce à l’utilisation des repères fiduciels intraprostatiques et au recalage automatique sur grains permet un meilleur repérage de la prostate et peut être facilement délégué aux manipulateurs en électroradiologie. L’analyse de l’utilisation de la tomographie conique quotidienne pour les patients traités par irradiation avec modulation d’intensité est en cours ainsi qu’une comparaison du recalage entre manipulateurs en électroradiologie et oncologues-radiothérapeutes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The various image-guided radiotherapy techniques raise the question of how to achieve the control of patient positioning before irradiation session and sharing of tasks between radiation oncologists and radiotherapy technicians. We have put in place procedures and operating methods to make a partial delegation of tasks to radiotherapy technicians and secure the process in three situations: control by orthogonal kV imaging (kV-kV) of bony landmarks, control by kV-kV imaging of intraprostatic fiducial goldmarkers and control by cone beam CT (CBCT) imaging for prostate cancer. Significant medical overtime is required to control these three IGRT techniques. Because of their competence in imaging, these daily controls can be delegated to radiotherapy technicians. However, to secure the process, initial training and regular evaluation are essential. The analysis of the comparison of the use of kV/kV on bone structures allowed us to achieve a partial delegation of control to radiotherapy technicians. Controlling the positioning of the prostate through the use and automatic registration of fiducial goldmarkers allows better tracking of the prostate and can be easily delegated to radiotherapy technicians. The analysis of the use of daily cone beam CT for patients treated with intensity modulated irradiation is underway, and a comparison of practices between radiotherapy technicians and radiation oncologists is ongoing to know if a partial delegation of this control is possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Radiothérapie externe, Contrôle positionnement patient, Délégations tâches aux manipulateurs en électroradiologie, IGRT

Keywords : External radiotherapy, Control of patient positioning, Delegation k to radiotherapy technicians, IGRT


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5-6

P. 389-392 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Partage des tâches avec les manipulateurs en électroradiologie pour la radiothérapie guidée par l’image
  • O. Diaz, F. Lorchel, C. Revault, F. Mornex
| Article suivant Article suivant
  • Radio-oncologie au Québec
  • F. Brochet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.