Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution des indications cliniques en hadronthérapie 2008–2012 - 19/09/13

Doi : 10.1016/j.canrad.2013.07.141 
J.-L. Habrand a, b, , J. Datchary c, C. Alapetite a, S. Bolle a, c, V. Calugaru a, L. Feuvret a, d, S. Helfre a, D. Stefan b, S. Delacroix a, L. Demarzi a, R. Dendale a
a Centre de protonthérapie (ICPO), institut Curie, campus universitaire, bâtiment 101, 15, rue Georges-Clémenceau, 91898 Orsay, France 
b Centre François-Baclesse, 3, avenue du Général-Harris, 14076 Caen, France 
c Institut de cancérologie Gustave-Roussy, 114, avenue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France 
d Département d’oncologie-radiothérapie, hôpital Pitié-Salpétrière, 47–83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’hadronthérapie, radiothérapie par les particules lourdes chargées, bénéficie depuis une dizaine d’années d’un engouement sans précédent, tant sur le plan technologique que clinique. Le premier est lié au développement commercial d’installations de protons compactes, relativement bon marché, et équipées de source rotatives isocentriques. L’arrivée du pencil beam scanning devrait simplifier et accélérer les procédures de traitement. Le second est lié aux succès rapportés dans, premièrement, le traitement de tumeurs localement agressives, non ou peu résécables, et placées au voisinage immédiat de structures saines radiosensibles : mélanomes oculaires, sarcomes de bas grade de la base du crâne et du rachis, carcinomes de la sphère ORL évolués (cylindromes) ; secondement, la protection des tissus sains : à long terme, particulièrement dans les tumeurs pédiatriques, en raison de la grande radiosensibilité des tissus en croissance (incluant le risque carcinogène) ; immédiate, sur la moelle osseuse, les muqueuses… notamment dans les associations concomitantes chimioradiothérapiques (étudiées dans les cancer du poumon et de l’œsophage). Les patients irradiés par ions carbone ne représentent qu’une minorité des 115 000 traités dans le monde mais, dans les mains des équipes japonaises, entraînent des résultats surprenants dans les formes les plus résistantes, telles que le mélanome muqueux, les sarcomes de haut grade, le cancer du pancréas. Les modifications du fractionnement utilisées, posent d’intéressantes questions biologiques et économiques. Une vive polémique s’est récemment développée autour d’une expansion des indications vers des maladies communes (cancer de la prostate).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Hadrontherapy, a type of radiation therapy dealing with heavy charged particles, has become for the past decade one of the most sophisticated and attractive approach in the management of cancer. This is related with major technological innovations that have made available, at a relatively cheap cost, compact proton accelerators equipped with rotational gantries. The implementation of pencil beam scanning should also make treatment planning and delivery much easier and faster than conventional approaches. Until now, approximately 100,000 patients have been treated with protons worldwide. Due to more complex technological and biological challenges, light ion therapy – mainly carbon ions – has developed at a lower pace, except in Japan where most of the 15,000 treated patients have been enrolled. Current indications for protons include firstly, locally aggressive tumours non or incompletely resected, that are located close to critical normal structures: ocular melanomas, skull base and spinal canal low grade sarcomas, selected ENT carcinomas (like adenoid cystic); secondly, improvement of tolerance to radiations: delayed, mainly in paediatric malignancies, due to the exquisite sensitivity of organs under development (including to carcinogenesis); immediate, on bone marrow, mucosae… mainly in concomitant radiation-chemotherapy interactions (tested in esophagus, and lung). Most promising indications for carbon ions include inoperable highly radioresistant primaries, such as mucosal melanomas, high grade bone and soft part sarcomas, and pancreatic carcinomas. Altered fractionations are also of interests that could translate in clinical and economical benefits. Controversies have risen whether more common indications, like prostate, should also be explored.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hadronthérapie, Protons, Carbone, Clinique, Résultats, Toxicité

Keywords : Hadrontherapy, Protons, Carbon, Clinics, Results, Toxicity


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5-6

P. 400-406 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Préparer la curiethérapie de demain
  • J.-M. Hannoun-Lévi, D. Peiffert
| Article suivant Article suivant
  • Radiothérapie cérébrale postopératoire : indication de l’irradiation en conditions stéréotaxiques
  • F. Thillays, M. Doré, S.-A. Martin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.