Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Marges en radiothérapie du cancer de la vessie - 19/09/13

Doi : 10.1016/j.canrad.2013.06.024 
É. Régnier a, , T.D. Nguyen a, V. Beckendorf b, J.-L. Lagrange c, d
a Département de radiothérapie, institut Jean-Godinot, 1, rue du Général-Kœnig, 51100 Reims, France 
b Département de radiothérapie, institut de cancérologie de Lorraine Alexis-Vautrin, 6, avenue de Bourgogne, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
c Département de radiothérapie, hôpital Henri-Mondor, AP–HP, 54, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94000 Créteil, France 
d Upec, avenue du Général-Sarrail, 94000 Créteil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La cystectomie radicale est le traitement de référence du carcinome infiltrant de la vessie, mais le traitement conservateur est une option pour des patients sélectionnés. Il comprend une résection transurétrale de la vessie la plus complète possible et une chimioradiothérapie concomitante. Les mouvements des parois vésicales au cours de la radiothérapie justifient l’utilisation de marges importantes pour couvrir de façon satisfaisante le volume cible anatomoclinique. Les marges formant le volume cible prévisionnel doivent être adaptées au degré de mobilité de chaque portion de la vessie, et donc anisotropiques : de l’ordre de 10mm au niveau du trigone, 15mm latéralement, et 20 à 25mm au niveau de la paroi antérieure et du dôme. Elles peuvent être diminuées en cas de radiothérapie guidée par l’image. Ces marges sont probablement amenées à diminuer, avec le développement du guidage par l’image en routine et de la radiothérapie adaptative. Par ailleurs, la radiothérapie partielle de la vessie montre des résultats prometteurs chez des patients sélectionnés et permet de réduire considérablement le volume irradié.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Radical cystectomy is the gold standard treatment of invasive bladder carcinoma, but conservative treatment is a serious option for selected patients. It comprises a transurethral resection, as complete as possible, before a radiation therapy of the whole bladder and pelvis, with a concomitant chemotherapy. Bladder wall movements during the treatment course lead to the use of wide margins to cover the clinical target volume. Planning target volume margins must be anisotropic to correspond to the mobility of each bladder zone: 10mm in the inferior portion, 15mm in lateral directions, and 20 to 25mm in anterior and superior directions. The development of image-guided radiotherapy and adaptative radiotherapy should lead to a reduction of these margins. Besides, partial bladder radiotherapy is showing encouraging results, by reducing the clinical target volume in well-selected patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Radiothérapie, Cancer de vessie, Mouvement des organes, Marges PTV

Keywords : Radiation therapy, Bladder Cancer, Organ motion, PTV margins


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5-6

P. 470-476 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Radiothérapie conformationnelle prostatique : quelles marges ?
  • J. Khalifa, F. Commandeur, J.-M. Bachaud, R. de Crevoisier
| Article suivant Article suivant
  • Radiothérapie préopératoire des cancers du rectum : volumes cibles
  • A. Huertas, F. Marchal, D. Peiffert, G. Créhange

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.