Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cancers des voies aérodigestives supérieures : le retour de la chimiothérapie néoadjuvante ? - 19/09/13

Doi : 10.1016/j.canrad.2013.06.038 
G. Calais , S. Chapet, A. Ruffier-Loubière, G. Bernadou
 Clinique d’oncologie-radiothérapie, hôpital Bretonneau, CHRU de Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37044 Tours cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La chimiothérapie fait partie intégrante de la prise en charge thérapeutique des carcinomes de la tête et du cou localement évolués. L’association concomitante avec la radiothérapie est actuellement le traitement de référence de ces formes. La supériorité du schéma docétaxel, cisplatine et 5-fluoro-uracile (TPF) sur le schéma classique cisplatine 5-fluoro-uracile (PF) a fait reposer la question de l’apport de la chimiothérapie d’induction au traitement des tumeurs localement évoluées. Dans une stratégie de préservation laryngée, la chimiothérapie par TPF suivie d’une radiothérapie en cas de bonne réponse est une option validée. Cependant, les études doivent être conduites pour comparer cette approche et une chimioradiothérapie concomitante en utilisant des critères de jugement prenant en compte les aspects fonctionnels de la préservation. En dehors d’une stratégie de préservation laryngée, malgré la supériorité du schéma TPF sur le PF, aucune étude n’a montré à ce jour le bénéfice à pratiquer un tel traitement avant la chimioradiothérapie concomitante. Deux études (DECIDE, PARADIGM) sont négatives mais ont dû être interrompues avant leur terme par manque d’inclusion ; d’autres sont en cours, ou sur le point d’achever leur phase d’inclusion et devraient nous aider à clarifier la place de ce traitement

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Chemotherapy is a part of the combined multimodality treatment for locally advanced head and neck cancers. Concomitant administration with radiation therapy is the standard treatment for these patients. The efficacy of the docetaxel–cisplatinum–5-fluoro-uracil (TPF) regimen compared to the platinum–5-fluoro-uracil (PF) regimen raised the question of whether this treatment could improve the therapeutic results for locally advanced tumours. For larynx preservation, induction chemotherapy using TPF, followed by radiation therapy for good responders is a valid option. However, clinical studies have to be performed to compare this approach to the concomitant radiation therapy–chemotherapy approach using functional endpoints. For locally advanced tumors, despite the superiority of the TPF regimen over the PF, there is no evidence in the literature to support the use of induction chemotherapy prior to concomitant radiation therapy–chemotherapy. Two recent studies (DECIDE, PARADIGM) failed to demonstrate any benefit, but both trials were stopped early because of slow enrollment. Other studies are on going, or with recently finished accrual, will help to shed light on the role of this treatment

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Carcinomes de la tête et du cou, Chimiothérapie d’induction, Préservation laryngée

Keywords : Head and neck cancer, Induction chemotherapy, Larynx preservation


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5-6

P. 498-501 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Délinéation des cancers de la cavité buccale et de l’oropharynx
  • M. Lapeyre, G. Loos, J. Biau
| Article suivant Article suivant
  • RCMI et voies aérodigestives supérieures : le fractionnement différentiel a-t-il un intérêt ?
  • P. Giraud, S. Servagi-Vernat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.