Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Radiothérapie adaptative ORL - 19/09/13

Doi : 10.1016/j.canrad.2013.06.040 
P. Graff a, , S. Huger a, b, c, N. Kirby d, J. Pouliot d
a Service de radiothérapie, institut de cancérologie de Lorraine, 6, avenue de Bourgogne, 54519 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
b UMR 7039, CRAN, université de Lorraine, 2, avenue de la Forêt-de-Haye, 54506 Vandœuvre-lès-Nancy cedex, France 
c UMR 7039, CRAN, CNRS, boulevard des Aiguillettes, 54506 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 
d Department of Radiation Oncology, University of California, San Francisco, CA, États-Unis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les dispositifs d’imagerie volumique embarqués autorisent l’acquisition répétée d’une représentation anatomique précise des patients en cours d’irradiation. Les patients atteints de cancer ORL sont sujets à des variations de positionnement complexes liées à la mobilité relative d’un point à l’autre de leur anatomie. Ils subissent également des modifications progressives de la géométrie de leurs masses tumorales, comme celle de certains organes à risque ou l’effondrement de leurs contours externes. La combinaison de ces variations peut éloigner la distribution effective de dose des objectifs prévisionnels. L’ensemble des procédures qui conduira à la modification du plan de traitement d’un patient sur la base de variations individuelles observées en cours de traitement répond au concept de radiothérapie adaptative. Des stratégies sont élaborées pour en faciliter la mise en œuvre. Il s’agit de développer les moyens d’identification des patients dont les variations de position ou d’anatomie éloignent le traitement délivré de la planification au-delà des seuils de tolérance. Par ailleurs, des efforts d’automatisation sont menés pour limiter les ressources engagées. Les algorithmes de déformation sont la pierre angulaire de ces stratégies. Une meilleure connaissance des limites de fonctionnement de ces algorithmes reste essentielle avant d’inscrire la radiothérapie adaptative dans une pratique quotidienne. Parallèlement, la preuve du bénéfice clinique pour les patients reste à démontrer dans le cadre d’essais prospectifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Onboard volumetric imaging systems can provide accurate data of the patient's anatomy during a course of head and neck radiotherapy making it possible to assess the actual delivered dose and to evaluate the dosimetric impact of complex daily positioning variations and gradual anatomic changes such as geometric variations of tumors and normal tissues or shrinkage of external contours. Adaptive radiotherapy is defined as the correction of a patient's treatment planning to adapt for individual variations observed during treatment. Strategies are developed to selectively identify patients that require replanning because of an intolerable dosimetric drift. Automated tools are designed to limit time consumption. Deformable image registration algorithms are the cornerstones of these strategies, but a better understanding of their limits of validity is required before adaptive radiotherapy can be safely introduced to daily practice. Moreover, strict evaluation of the clinical benefits is yet to be proven.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancers ORL, Radiothérapie guidée par l’image, Radiothérapie adaptative, Recalage déformable, Dose cumulée

Keywords : Head and neck cancers, Image-guided radiotherapy, Adaptive radiotherapy, Deformable image registration, Cumulative dose


Plan


© 2013  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5-6

P. 513-522 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ré-irradiations des cancers de la tête et du cou : état du concept et voies de développement
  • B. Soltys, N. Wiazzane, C. Mirjolet, C. Dalban, A.A. Serre, S. Zanetta, S. Thiebaut, G. Créhange, P. Maingon
| Article suivant Article suivant
  • Situations difficiles lors d’une irradiation : la douleur
  • L. Feuvret, X. Cuenca, P. Lavaud, S. Anane, É. Colin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.