Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Restless legs syndrome associated with exercise intolerance: Data from a retrospective observational clinical neuromuscular center study - 24/09/13

Doi : 10.1016/j.neurol.2013.05.001 
J.-P. Simon a, C. Debout b, F. Bertran c, d, A. Kerouanton e, S. Schaeffer a, c, F. Chapon a, , b, f
a Service de médecine physique et réadaptation, Côte de Nacre, centre de compétences des pathologies neuromusculaires, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex 9, France 
b Laboratoire d’histologie, université de Caen Basse-Normandie, avenue de la Côte-de-Nacre, 14032 Caen, France 
c Service d’explorations fonctionnelles neurologiques, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex 9, France 
d U1077 neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine, Inserm, centre hospitalier et universitaire de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14032 Caen, France 
e Département de neurologie, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex 9, France 
f Inserm U 1075 COMETE, avenue de la Côte-de-Nacre, 14032 Caen, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Exercise intolerance (EI) is a frequent motive for seeking neuromuscular consultation and may be a sign of metabolic disease or, rarely, muscular dystrophy. The diagnosis is not established in many patients with a typical clinical presentation. Nevertheless, some of them complain of sleep disorders and more especially of restless legs syndrome (RLS).

Objective

The objective of our study was to estimate the frequency of RLS in patients presenting with EI.

Methods

Our retrospective observational study included all patients seen in the center from 2005 to 2011, who were subsequently investigated for EI in the neuromuscular department of the Caen University hospital. Data were collected on clinical RLS and muscular investigations (creatine kinase [CK], EMG, maximal exercise tests magnetic resonance imaging [MRI] and muscle biopsy obtained along with muscle exploration).

Results

Of the 318 patient records analyzed, 84 showed patients accurately complaining of EI. RLS was diagnosed in 25 of these patients (29.7%). This percentage was significantly higher (P<0.001) than found in the general population. Improvement was seen in 91.3% of the patients receiving specific treatment.

Conclusion

RLS can sometimes present with pain, potentially worsening with exercise, inappropriately leading to a hypothesis of EI. Clinicians should thus explore the possible diagnosis of RLS when a muscular disease is not found in patients presenting with such symptoms.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’intolérance musculaire à l’effort (IME) est un motif fréquent de consultation neuromusculaire et peut révéler certaines pathologies métaboliques et quelques rares dystrophies musculaires. Aucun diagnostic n’est posé chez un grand nombre de ces patients. Le tableau d’intolérance musculaire à l’effort peut parfois également révéler un syndrome des jambes sans repos (SJSR).

Objectif

L’objectif de notre étude est d’évaluer la fréquence de SJSR parmi les patients présentant une IME.

Méthodes

Il s’agit d’une étude observationnelle rétrospective (2005 à 2011) incluant l’ensemble des patients s’étant présenté à la consultation de pathologies neuromusculaires de Caen avec un tableau d’IME. Un SJSR, l’existence de paramètres musculaires (CPK, EMG, épreuve d’effort métabolique obtenus au cours d’un bilan musculaire), l’existence d’examens par imagerie par résonance magnétique, de biopsie de peau sont recherchés dans les dossiers.

Résultats

Trois cent dix-huit dossiers ont été analysés. Quatre-vingt-quatre patients ont un tableau d’IME, un SJSR a été diagnostiqué chez 25 de ces patients (29,7 %). Ce pourcentage est significativement supérieur (p<0,001) à celui retrouvé dans la population générale. Parmi les patients, 91,3 % ont été améliorés par un traitement spécifique.

Conclusion

Le SJSR semble pouvoir être révélé par une IME et doit être ainsi évoqué pour des patients se présentant avec une telle symptomatologie, après qu’une étiologie musculaire ait été écartée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Restless legs syndrome, Exercise intolerance

Mots clés : Syndrome des jambes sans repos, Intolérance à l’effort


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 169 - N° 8-9

P. 663-669 - août 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport des auto-anticorps au cours des myopathies auto-immunes
  • Y. Allenbach, O. Benveniste
| Article suivant Article suivant
  • Attitudes and expectations of patients with neuromuscular diseases about their participation in a clinical trial
  • M. Gargiulo, A. Herson, C.C. Michon, J.Y. Hogrel, V. Doppler, K. Laloui, S. Herson, C. Payan, B. Eymard, P. Laforêt

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.