Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Plaisir, personnalité et maladie d’Alzheimer* - 18/02/08

Doi : NPG-06-2007-7-39-1627-4830-101019-200702627 

C. Hazif-Thomas [1],

C. Bouché [1],

P. Thomas [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le vieillissement conduit la personnalité à se confronter à des enjeux, narcissiques, relationnels, de développement de soi, où la personnalité antérieure et l’histoire de vie peuvent ne pas être aidantes pour l’élaboration des difficultés. Déni et oubli sont des impasses régressives, un temps seulement palliatives de la réalité qui se dérobe avec le temps. L’angoisse d’abandon du malade Alzheimer le prive très souvent de vivre les plaisirs qui restent pourtant encore à sa portée. L’individu s’enferme dans un monde imaginaire cloisonné par le principe de précaution et le refus du changement cache la réalité imparable. Plaisir et douleur sont des éléments indissociables à prendre en compte si l’on veut accompagner le double mouvement d’accélération de la perception du temps et de raccourcissement de la durée de vie qui permet au patient comme à sa famille d’évoluer.

Abstract

Pleasure, personality and Alzheimer’s disease

Mood and self integrity are at stake through the ageing process: narcissism, interpersonal relationships and self development stall in particular life history or pathological personality, restraining difficulties work-out. Deny and lapses of memory are artificial no-through-ways, backing up for a short while a reality more and more able to be monitored. Alzheimer’s patient neglect angst discards very often an access to a still possible pleasure. The person tends towards to a word of imagination, which boundaries are the research of safety and the refusal of change, in order to avoid the unstoppable course of time. Taking account of together of pain and pleasure is necessary to cope with to support the commutating movement of time acceleration and shrinking of life duration, allowing patient and family to evolve.


Mots clés : Démence , plaisir , angoisse , déni , sujet âgé

Keywords: Dementia , pleasure , angst , deny , elderly


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 7 - N° 39

P. 13-20 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le regard du psychiatre dans la maladie d’Alzheimer est-il encore justifié ?
  • J.-M. Léger
| Article suivant Article suivant
  • Pour comprendre le destin du couple dans la maladie d’Alzheimer*
  • P.-M. Charazac

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.