Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l'enfant - 30/09/13

[34-117-A-20]  - Doi : 10.1016/S1879-8543(13)58171-7 
C. Desvignes a, , G. Gorincour a, C. Coze b, A. Aschero a, B. Bourlière-Najean a, N. Colavolpe a, P. Petit a, P. Devred a
a Service de radiologie pédiatrique, Hôpital d'enfants de La Timone, chemin de l'Armée-d'Afrique, 13385 Marseille cedex 5, France 
b Service d'oncologie pédiatrique, Hôpital d'enfants de La Timone, chemin de l'Armée-d'Afrique, 13385 Marseille cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 15
Iconographies 13
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'imagerie joue un rôle primordial dans la prise en charge des tumeurs rénales de l'enfant. Leurs diagnostics reposent sur des éléments cliniques et d'imagerie. Dans 90 % des cas, il s'agit d'un néphroblastome (tumeur de Wilms), tumeur maligne de bon pronostic. Si la présentation clinique et d'imagerie est typique, le protocole thérapeutique se passera de preuve histologique. Si la présentation est atypique, le diagnostic sera orienté par des arguments cliniques, d'imagerie et biologiques, et nécessitera une étude histologique après discussion pluridisciplinaire. Les autres tumeurs rénales malignes (sarcome à cellules claires, tumeur rhabdoïde, adénocarcinome, carcinome médullaire) sont rares mais plus agressives et de pronostic plus sombre que le néphroblastome. Les tumeurs bénignes et les pseudotumeurs rénales ne doivent pas être méconnues comme diagnostic différentiel, notamment pour les lésions kystiques. Les tumeurs des voies excrétrices sont exceptionnelles. L'hématurie, les signes d'irritation ou d'obstruction urinaire sont les signes annonciateurs. Le diagnostic est parfois difficile en imagerie et peu spécifique (échographie, urotomodensitométrie [uroTDM] et imagerie par résonance magnétique [IRM]). Les polypes de l'uretère et de l'urètre sont les masses bénignes les plus fréquentes. Le rhabdomyosarcome vésical est l'affection maligne la plus fréquente. D'autres étiologies ont été rapportées, plus rares (carcinome vésical, adénome néphrogénique, pseudotumeurs).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tumeur chez l'enfant, Rein, Néphroblastome, Wilms, Uretère, Vessie, Urètre


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Imagerie diagnostique et préthérapeutique des tumeurs malignes du rein de l'adulte
  • O. Hélénon, A. Crosnier, D. Eiss, S. Poirée, A. Méjean, J.M. Correas
| Article suivant Article suivant
  • Imagerie des tumeurs de la voie excrétrice
  • E. Dekeyser, D. Eiss, P. Debrito, J.-M. Corréas, S. Merran, O. Hélénon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.