Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La discopathie active - 03/10/13

Doi : 10.1016/j.monrhu.2013.07.006 
Christelle Nguyen, François Rannou
 Service de rééducation et de réadaptation de l’appareil locomoteur et des pathologies du rachis, université Paris-Descartes, hôpital Cochin, hôpitaux universitaires Paris-Centre, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L’étude publiée par Modic et al. à la fin des années 1980 décrivant les modifications des plateaux vertébraux associées aux discopathies dégénératives détectées à l’imagerie par résonance magnétique (IRM), ainsi que des études plus récentes, suggèrent qu’il est possible d’individualiser, parmi les patients présentant une lombalgie chronique d’origine non spécifique, certains sous-groupes de patients en fonction de leurs caractéristiques cliniques, radiologiques et biologiques, permettant ainsi de définir le concept de « discopathie active ». Ce concept désigne un syndrome associant de manière originale un phénotype particulier de patients lombalgiques chroniques à la présence de lésions structurales détectées à l’IRM, les lésions de type Modic 1. La survenue d’une inflammation locale semble jouer un rôle crucial dans le développement de ce type de lésions et des symptômes rachidiens associés. Toutefois, les mécanismes physiopathologiques sous-jacents restent débattus. Différentes hypothèses ont été émises parmi lesquelles la survenue d’une infection locale à bas bruit, d’un stress mécanique ou biochimique et l’association à un terrain génétique prédisposant. Les stratégies thérapeutiques sont également débattues et dépendent principalement de l’hypothèse physiopathologique privilégiée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Modic et al. description of vertebral endplate magnetic resonance imaging (MRI) signal changes associated with degenerative disk disease in the late 1980s, along with recent studies, suggest that among non-specific chronic low back pain (cLBP) patients, some subgroups could be further individualized based on their clinical, radiological and biological features, giving raise to the concept of “active discopathy”. This concept designates a syndrome, which has allowed, for the first time, to link a particular phenotype of cLBP patients with an anatomical lesion, namely Modic 1 changes. Local inflammation is thought to play a pivotal role in the development of Modic 1 changes and of symptoms. However, underlying etiopathogenic mechanisms remain debated. Several hypotheses are proposed including infectious process, mechanical or biochemical stress, and predisposing genetic factors. Treatment strategies remain controversial and depend on which etiopathogenic hypothesis is privileged.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lombalgies chroniques, Modic, IRM

Keywords : Chronic low back pain, Modic, MRI


Plan


© 2013  Société française de rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 4

P. 228-233 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La sciatique discale : histoire naturelle et traitement
  • Gregory Fleury, Stéphane Genevay
| Article suivant Article suivant
  • Pathologie discale de l’enfant et l’adolescent
  • Thierry Odent, Alexandre Journe, Karen Lambot, Christophe Glorion

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.