Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Uncocervicarthrose : dégénérescence discale cervicale et uncarthrose - 03/10/13

Doi : 10.1016/j.monrhu.2013.07.009 
Marie-Martine Lefèvre-Colau a, , Katherine Sanchez a, Alexandra Roren a, Jean-Luc Drapé b, Clémence Palazzo a, Serge Poiraudeau a, Francois Rannou a
a Service de rééducation et de réadaptation de l’appareil locomoteur et des pathologies du rachis, université Paris-Descartes, hôpital Cochin, hôpitaux universitaires Paris-Centre, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
b Service de radiologie B, université Paris-Descartes, hôpital Cochin, hôpitaux universitaires Paris-Centre, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les corps vertébraux du rachis cervical inférieur (RCI) de C3 à C7 ont la particularité d’avoir sur le plateau vertébral supérieur deux saillies prismatiques latérales : les uncus. Ces uncus participent à la stabilisation de la colonne cervicale en limitant l’inclinaison latérale et la translation postérieure et servent de guides aux mouvements de flexion-extension. Ces uncus peuvent être le siège de lésions arthrosiques : l’uncarthose. Au niveau du RCI, on distingue plusieurs types de lésions dégénératives (cervicarthrose) : les lésions dégénératives du disque intervertébral (DIV), l’atteinte uncovertébrale ou les lésions des articulations zygapophyses. L’incidence et la sévérité des ces lésions dégénératives cervicales augmentent avec l’âge mais ces lésions ne sont symptomatiques que pour un petit nombre de patients. De plus, l’évolution est favorable dans la plupart des cas. Les lésions dégénératives du RCI antérieur (uncocervicarthrose) comprennent les lésions dégénératives du DIV et les lésions arthrosiques des uncus. Les lésions dégénératives discales sont liées au vieillissement et peuvent entraîner un pincement discal, des ostéophytes et contribuer à un rétrécissement canalaire. Les lésions d’uncarthrose seraient liées aux fissures de l’anneau fibreux du DIV et présentent des caractéristiques cliniques et radiologiques de dégénérescence articulaire. La névralgie cervicobrachiale (NCB) est plus fréquemment liée à une dégénérescence arthrosique des uncus et des articulations zygapophyses qu’à la hernie discale. À la phase chronique et invalidante, la cervicarthrose est prise en charge principalement par infiltrations rachidiennes et exercices physiques. Parmi les infiltrations rachidiennes, seules les injections épidurales de corticoïdes et d’anesthésiques locaux ont fait preuve de leur efficacité dans les NCB et les cervicalgies chroniques. À chaque infiltration le bénéfice/risque du geste doit être évalué. En cas de NCB invalidante en rapport avec une dégénérescence arthrosique des uncus entraînant un conflit entre les ostéophytes et la racine nerveuse dans le foramen, certains proposent un traitement par injection intradiscale de corticostéroïdes après échec des traitements courants. Une revue systématique de la littérature de la Cochrane montre l’efficacité des exercices d’assouplissement et de renforcement musculaire de la région scapulo-cervicale sur la douleur et la fonction. Les techniques de rééducation proprioceptives oculo-cervicales sont également recommandées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The vertebral bodies of the lower cervical spine are characterized by two lateral prismatic bony protuberances (uncinate processes, UP) located on the superior vertebral endplates from C3 to C7. The UP are involved in the stabilization of the cervical spine by limiting inclination and lateral posterior translation and guiding flexion/extension. Several types of anatomic degenerative changes can be found at the lower cervical spine (spondylolysis): degeneration in the intervertebral disc (IVD), uncovertebral and facets joints arthrosis. The incidence and severity of these cervical degenerative lesions increase with advancing age even in asymptomatic individuals. Moreover, the evolution is naturally positive in most cases. Degenerative lesions of the anterior and lower cervical spine (uncocervicarthrosis) include degeneration in the IVD and uncovertebral arthrosis. The degenerative disc lesions are associated with aging and can contribute to disc-space narrowing, osteophytes and cervical spine stenosis. The uncovertebral arthrosis could be related to transverse clefts in the annulus fibrosus and present the clinical and radiological characteristics of joint degeneration. The cervical radiculopathy (CR) is most commonly linked to foraminal encroachment of the spinal nerve due to degenerative changes of the uncovertebral joints (anteriorly) and zygapophyseal joints (posteriorly) than to the herniated disc. At the chronic and disabling phase, the degenerative disorders of the cervical spine is mainly supported by injections and exercises. Among the injections, only epidural injections of corticosteroid plus local anesthetic have demonstrated their effectiveness on CR and chronic neck pain. In case of disabling CR related to degeneration of the UP causing a conflict between the osteophytes and the neurological root in the foramen, a treatment with intradiscal corticosteroid injections can be proposed if standard treatments fail. A systematic Cochrane review shows the effectiveness on pain and function of specific cervical and scapular stretching and strengthening exercises. Neuromuscular exercises based on eye-neck coordination/proprioception are also recommended.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rachis cervical, Uncus, Dégénérescence discale, Uncocervicarthrose, Infiltrations rachidiennes, Exercices physiques

Keywords : Cervical spine, Uncinate process, Degenerative disc disease, Spondylolysis, Injections, Exercises


Plan


© 2013  Société française de rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 4

P. 239-246 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pathologie discale de l’enfant et l’adolescent
  • Thierry Odent, Alexandre Journe, Karen Lambot, Christophe Glorion
| Article suivant Article suivant
  • Traitements percutanés intra-discaux dans les lombosciatiques et les lombalgies
  • Mathieu de Sèze, Emmanuelle Cugy, Ali Bassiri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.